Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le château de Catherine Deneuve mis en vente à 4 millions d’euros





Le 22 Avril 2014, par Roxanne Alvis

3,9 millions d’euros, c’est le prix précis auquel la célèbre actrice Catherine Deneuve entend céder sa maison de maître de 1200 mètres carrés, située à Guainville (Eure-et-Loir), à 75 km de la capitale. Le château de Primard a été mis en vente par plusieurs agences, en France et à l'étranger.


« Ile-de-France, hôtel particulier, 1 200 m2, 8 chambres, prix proposé : 3 990 000 euros », indique une annonce publiée sur le site Propriétés Parisiennes, géré par le groupe de sociétés internationales de vente aux enchères d’œuvres d’art, Sotheby’s. D’après le descriptif de l’annonce, la propriété s’inspire des « principes architecturaux de la dernière moitié du XVIIIe siècle ».

Dans le détail, la maison principale offre en effet 1 200 m2 habitables entièrement rénovés. Elle comprend une cuisine, une salle à manger, une bibliothèque, un grand salon et un salon-boudoir au rez-de-chaussée. Au premier étage se trouvent une suite parentale de 65m2, trois chambres, une salle de bains et une suite invités. Au deuxième étage se trouvent également une suite parentale de 65m2, deux chambres, une lingerie, une suite invités, une suite sauna de 70 m2 ainsi qu’un salon de bains et de repos. Un troisième étage sous la charpente du grand comble, entièrement réaménagé abrite un salon de détente équipé home-cinéma.

La redéfinition du parc a quant à elle été confiée au paysagiste de renommée internationale, Jacques Wirtz. Lui ont déjà été confiés dans le passé la rénovation du jardin du Carrousel ainsi que les jardins du Palais de l’Élysée.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »










Rss
Twitter
Facebook