Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le chauffage au gaz bientôt interdit dans les logements neufs





Le 26 Novembre 2020, par La rédaction

Le chauffage au gaz est en sursis. Les maisons neuves devront se tourner vers d'autres énergies dès l'été 2021, selon une nouvelle norme du ministère de la Transition écologique.


Une consommation émettrice de gaz à effet de serre

C'est « une rupture majeure », a expliqué Barbara Pompili. Son ministère, celui de la Transition écologique, a en effet édicté les nouvelles normes de construction des bâtiments neufs (« RE2020 ») qui entreront en œuvre l'été prochain. Parmi ces normes, se trouve une mesure déplorée par les professionnels du gaz : les logements neufs ne pourront plus faire appel au gaz pour le chauffage. Les constructeurs devront se tourner vers d'autres énergies comme l'électricité. « Le secteur du bâtiment représente 45 % de la consommation énergétique française », explique le ministère, qui ajoute que cette consommation pèse pour « plus de 25% des émissions de gaz à effet de serre ».

Les entreprises du secteur du gaz n'ont pas tardé à montrer leur déception. Dans un communiqué, l'Association française du gaz (AFG) explique que « la RE2020 prévoit la sortie du gaz dans le logement neuf, dès l'entrée en vigueur des décrets en 2021 pour les maisons individuelles et à partir de 2024 pour les logements collectifs » et se dit « déçu de l'intention politique ». Patrick Corbin, président de l'AFG, précise que « le réseau de gaz naturel sera de plus en plus renouvelable à horizon 2050 » : pourquoi le gouvernement fait-il « fi des gaz renouvelables pour les logements neufs » ?

Les professionnels vent debout

Le lobbying joue à plein. D'un côté les professionnels du gaz et GRTgaz, principal gestionnaire du réseau du transport de gaz en France. En début de semaine, ce dernier redoutait le retour du chauffage électrique « obligatoire pour tous ». De l'autre, EDF qui a dénoncé « l'intoxication » de la campagne menée par les pro-gaz. Cette interdiction du gaz dans les logements neufs intervient à un moment délicat pour les ressources énergétiques françaises, alors que le gouvernement cherche à réduire l'empreinte du nucléaire.

Le paradoxe serait que pour se chauffer à l'électrique, les Français doivent faire appel à de l'énergie produite par des centrales à gaz ! Pour les opposants à cette mesure, on rétorque aussi que si les logements gagneront en efficacité énergétique, ils augmenteront aussi la charge de la pointe de consommation sur un système électrique « toujours plus fragile », selon GRTgaz.



Tags : chauffage

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook