Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le chèque énergie pour compenser les hausses du gaz et de l'électricité





Le 15 Septembre 2021, par Olivier Sancerre

Le gouvernement veut exploiter les possibilités du chèque énergie pour compenser les hausses des prix du gaz et de l'électricité. Mais ce n'est pas la seule piste envisagée par les pouvoirs publics…


Avantage pour les ménages modestes

Le chèque énergie pour compenser les augmentations de prix du gaz et de l'électricité ? C'est une possibilité qui séduit du côté de Bercy, où on estime que c'est l'instrument le mieux adapté pour faire face à ces hausses, selon Les Echos. Laurent Saint-Martin, rapporteur du budget à l'Assemblée nationale, a ainsi expliqué que ce dispositif donne un avantage significatif aux foyers les plus modestes, celui d'un décaissement rapide ce qui leur permet de régler les factures plus facilement.

En ce sens, le ministère de l'Économie préfère le chèque énergie plutôt que des crédits d'impôts et autres calculs fiscaux qui ne donnent pas immédiatement de résultats concrets. Ce dispositif, mis en place suite au mouvement des Gilets jaunes, est versé à 6 millions de foyers. Son montant est, en moyenne, de 150 euros. Une somme qui a été revue à la hausse pour faire face aux augmentations des prix de l'énergie.

Les prix ne cessent d'augmenter

Les tarifs réglementés du gaz chez Engie ont ainsi augmenté de 8% au 1er septembre. Et le prix de l'électricité a franchi le seuil des 100 euros le mégawattheure : des coûts qui se ressentent forcément sur la facture des ménages, en particulier des plus modestes qui y consacrent une part de plus en plus importante de leurs budgets. En dehors du chèque énergie, d'autres solutions sont en cours d'examen.

Le gouvernement voudrait ainsi rétrocéder une partie des économies réalisées sur les contrats solaires et éoliens : elles vont représenter 3 milliards d'euros en 2022. Une partie de cet argent pourrait retomber dans les poches des consommateurs. Par ailleurs, des taxes qui affectent le secteur de l'électricité pourraient être révisées pour peser moins fort sur les budgets des foyers.



Tags : énergie

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook