Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le chômage en forte hausse en 2020, mais en baisse au dernier trimestre





Le 28 Janvier 2021, par La rédaction

Selon le bilan trimestriel de la Dares concernant le marché du travail, le nombre de chômeurs inscrits dans la catégorie A a fortement reculé au dernier trimestre, mais fortement augmenté sur l'ensemble de l'année 2020.


Chômage : -2,7 % au quatrième trimestre

C'est le paradoxe des chiffres du chômage selon le bilan de la direction des études du ministère du Travail (Dares). Le nombre d'inscrits dans la catégorie A a augmenté sur les douze derniers mois… Et reculé au quatrième trimestre ! Le nombre de demandeurs d'emploi sans aucune activité, autrement dit ceux inscrits dans la catégorie A, s'est établi à 3,816 millions dans l'ensemble de la France, Outre-mer y compris. Un chiffre en baisse significative de 2,7 % par rapport au trimestre précédent ! 

Au vu du contexte économique sur les trois derniers mois de l'année, ce recul peut étonner puisqu'il y a eu un reconfinement en novembre. Malgré tout, la baisse enregistrée au quatrième trimestre a profité à toutes les catégories d'âge, en particulier chez les moins de 25 ans (-5,2 % en métropole). C'est cette tranche d'âge qui est la plus touchée par la crise sanitaire. Le nombre de chômeurs de catégorie A de 25 à 49 ans a baissé de 3,1 %. Le recul est de 0,5 % pour les plus de 50 ans.

+7,5 % de chômeurs catégorie A sur l'ensemble de l'année

Malgré cette bonne nouvelle pour les demandeurs d'emploi de cette catégorie, il faut relever que le nombre d'inscrits dans les catégories B et C (ayant exercé une activité) a augmenté de 1,2 % au quatrième trimestre par rapport au précédent. En fin d'année dernière, le nombre de demandeurs d'emploi, peu importe la catégorie, s'affiche à un peu plus de 6 millions, ce qui correspond à une progression de 4,5 % par rapport à la fin 2019. Le gros point noir demeure néanmoins pour la catégorie A : malgré la bonne nouvelle inattendue du dernier trimestre, le chômage y progresse de 7,5 % sur l'ensemble de 2020.

Par ailleurs, le nombre de personnes recherchant un emploi depuis au moins un an dans les trois catégories a poursuivi sa progression : à 3 millions de personnes, l'indicateur augmente de +1,7 % au dernier trimestre et +8,6 % sur l'ensemble de l'année. Une situation qui risque de se maintenir tout au long de 2021 en raison de la recrudescence épidémique qui pourrait forcer le gouvernement à remettre en place un confinement. Une mesure de nature à précipiter beaucoup de petites entreprises à la faillite et donc, faire augmenter le chômage.



Tags : chômage

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"














Rss
Twitter
Facebook