Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le chômage recule fortement au troisième trimestre





Le 28 Octobre 2021, par François Lapierre

Malgré un contexte économique compliqué par la hausse des prix de l'énergie et de l'inflation, sur le front de l'emploi, la situation est positive. La décrue se poursuit, et elle est forte selon le ministère du Travail.


Fort recul dans la catégorie A

Beaucoup d'économistes craignaient que la sortie de la crise sanitaire allait provoquer une explosion du chômage. Les aides publiques s'éteignent, provoquant une forte hausse des défaillances d'entreprises et donc, des licenciements. Mais dans les faits, le rebond de l'activité provoque une forte baisse du chômage, comme l'a encore constaté la Dares au troisième trimestre. Le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle Emploi dans la catégorie A (sans aucune activité) a reculé de 5,8% par rapport au deuxième trimestre, en France métropolitaine.

Le recul est encore plus significatif quand on le compare avec le troisième trimestre 2020 : -10% ! Ils sont désormais 3.307.400 sans emploi dans la catégorie A. Mais ce chiffre ne dépeint pas l'intégralité du tableau du chômage en France, il faut encore y ajouter les demandeurs d'emploi des catégories B et C (activité réduite) : dans la première, le chômage est en baisse, mais plus modérément de 0,1%. Tandis que dans la seconde, la Dares observe une hausse importante de 6,5%.

Hausse marquée dans la catégorie C

Les catégories B et C comptent 2.270.400 personnes. En prenant en compte toutes les catégories, le chômage a tout de même reculé de 1,9% sur le trimestre, soit 110.900 personnes en moins, et de 3,6% sur un an. Dans l'ensemble de la France, c'est-à-dire avec les Outre-Mer, le nombre de demandeurs d'emploi s'élève à 3.544.100 pour la catégorie A, soit 5,5% sur le trimestre et en baisse de 9,7% sur un an. 

Pour les trois catégories, le nombre de demandeurs d'emploi baisse de 1,9% (-3,6% sur un an) avec un total de 5.871.200 personnes inscrites à Pôle Emploi. La Dares indique qu'au troisième trimestre, 766.100 personnes n'ont pas été tenues de rechercher un emploi, elles étaient en formation ou en arrêt maladie, ou encore pourvues d'un emploi dans le cadre de la création d'une entreprise ou d'un contrat aidé.



Tags : chômage

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook