Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le climat des affaires et de l'emploi en très net redressement





Le 24 Juin 2020, par Olivier Sancerre

La reprise de l'activité économique après le confinement suit son cours, et selon la dernière note de l'Insee, le climat des affaires s'est « très nettement » redressé.


Forte progression des indicateurs

La nouvelle est bonne autant pour les entreprises que pour le gouvernement : le climat des affaires et de l'emploi est en net redressement au mois de juin. L'indicateur de l'Insee, qui synthétise les réponses des chefs d'entreprise dans les principaux secteurs d'activité marchands, s'affiche à 78 : c'est 18 points de plus qu'en mai, soit la plus forte remontée mensuelle depuis la création de cet indice, en 1980 ! Les chefs d'entreprise portent un regard plus optimiste sur les perspectives d'activité et ce, dans tous les secteurs. L'effet du déconfinement se fait sentir.

Il ne faudrait cependant pas crier victoire trop tôt. D'une part, les soldes d’opinion relatifs à l’activité des trois derniers mois restent très bas. Et si l'indicateur pour juin dépasse le creux atteint en mars 2009 (70), pendant la crise financière, il est encore loin de sa moyenne de long terme fixé à 100. Le climat des affaires s'améliore donc, mais il n'a pas encore retrouvé son niveau d'avant la crise sanitaire.

Toujours très loin de la moyenne de long terme

Il en va de même pour le climat de l'emploi. Cet indicateur se redresse également en juin, avec 66 points. Il gagne 13 points par rapport au mois de mai, ce qui là encore représente la plus forte progression mensuelle depuis la création de la série, en 1991. Néanmoins, l'indicateur synthétique pour le mois de juin reste très en-deçà du précédent plus bas niveau enregistré en mai 2009 (73). Et la moyenne de long terme de 100 points est toujours très éloignée.

Malgré les préventions indispensables, ces deux indicateurs montrent que la reprise de l'activité est en bonne voie. Elle devrait s'amplifier au cours de l'été, puis bénéficier du plan de relance que le gouvernement devrait présenter à l'automne. En espérant toutefois qu'une deuxième vague de contaminations ne viennent remettre les compteurs à zéro.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook