Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le conseil d’administration de Nissan révoque Carlos Ghosn





Le 22 Novembre 2018, par La rédaction

Nissan a débarqué Carlos Ghosn de son poste de président. Le conseil d’administration du groupe automobile japonais s’est prononcé ce jeudi, suite à l’arrestation puis la détention du patron emblématique.



Carlos Ghosn est détenu depuis le début de la semaine à Tokyo, où la justice japonaise le soupçonne d’abus de biens sociaux et de fraude fiscale. Il n’aurait pas déclaré l’ensemble de ses revenus au fisc nippon. Actuellement en détention, il est dans l’incapacité de continuer à contrôler l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, ce qui a poussé Nissan à convoquer un conseil d’administration dont l’issue du vote ne faisait guère de doute : les administrateurs du groupe ont décidé de révoquer celui qui en était le président. Carlos Ghosn devrait être remplacé par Hiroto Saikawa, son ancien dauphin, directeur exécutif de Nissan depuis avril 2017.

Renault, qui siège au conseil d’administration de Nissan, aurait tout de même demandé à exercer ses droits de nomination d’administrateurs. Du côté du constructeur français, une direction intérimaire a également été nommée, avec Thierry Bolloré à sa tête. Renault a demandé à Nissan de lui faire parvenir les informations liées aux investigations internes dont Carlos Ghosn a fait l’objet.

L’avenir de l’alliance est également en jeu. C’est un équilibre complexe qui fait intervenir les pouvoirs publics, qui sont actionnaires du constructeur français è hauteur de 15%. Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie, doit justement rencontrer Hiroshige Seko, son homologue japonais ce jeudi. Les deux responsables vont évoquer la « prolongation » de ce partenariat.



Tags : Nissan

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook