Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le constructeur de tapis roulants Peloton intéresserait Amazon et Nike





Le 8 Février 2022, par La rédaction

Peloton, le constructeur américain d'équipements sportifs connectés, est en difficulté après une période faste due à la pandémie. Plusieurs repreneurs seraient sur les rangs, dont Nike et Amazon.


Le succès et la chute de Peloton

Les restrictions de mouvement et les confinements issus de la pandémie ont propulsé Peloton au firmament. Le constructeur de tapis roulants et de vélos d'appartement connectés a enregistré des ventes exceptionnelles tout au long de l'année 2020 et au début de 2021. Mais depuis, c'est la crise pour l'entreprise. Le groupe a annoncé un « recalibrage » de sa production beaucoup trop élevée, car il n'a pas su anticiper la sortie de l'épidémie.

Le titre Peloton a dévissé de 75% en Bourse, aiguisant l'appétit de potentiels repreneurs. C'est d'ailleurs ce qu'exigent plusieurs actionnaires, comme le fonds activiste Blackwells Capital qui réclame une vente de l'activité à un grand groupe spécialisé dans les technologies, la vidéo à la demande ou le sport. La presse américaine a soulevé l'intérêt d'au moins deux d'entre eux.

Plusieurs grands noms intéressés

Amazon et Nike seraient en effet intéressés par l'affaire. Le Wall Street Journal a expliqué qu'Amazon avait parlé du dossier avec des conseillers. Néanmoins, le quotidien prévient que le mastodonte du commerce en ligne pourrait ne pas donner suite. Le Financial Times évoque de son côté l'intérêt de Nike. Néanmoins, aucune négociation n'est engagée à l'heure actuelle.

Peloton est un dossier intéressant : sa valeur boursière a en effet fondu, passant de 50 milliards de dollars à « seulement » 8 milliards. Cela reste toutefois une somme importante, même dans un contexte de taux bas ce qui facilite les emprunts. D'autres noms ont circulé comme Apple ou encore Disney, mais c'est le cas dans tous les dossiers du même genre.



Tags : peloton

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook