Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le coronavirus provoque une forte chute en Bourse





Le 28 Février 2020, par François Lapierre

Les craintes qui pèsent sur l'activité économique mondiale en raison du coronavirus ont poussé la Bourse américaine dans le rouge ce jeudi 27 février. Le Dow Jones a perdu près de 1 200 points en une séance.


Des baisses sur les places financières américaines

Les mauvaises nouvelles autour de l'épidémie de coronavirus ont fait trébucher la place financière de Wall Street ce jeudi. Le Dow Jones, indice vedette de la Bourse américain, a dévissé de 4,42% à 25 766 points, une perte de près de 1 200 points. Le Nasdaq, qui regroupe la plupart des entreprises technologiques, plonge encore plus avec une chute de 4,61% (8 566 points). Enfin, le S&P500, qui compte les 500 plus grandes entreprises cotées aux États-Unis, a perdu 4,42% (2 978 points). Il faut remonter au mois d'octobre pour retrouver l'incident S&P500 sous le seuil des 3 000 points. En tout, depuis lundi, Wall Street a abandonné 10% de sa valeur.

Selon les analystes, les craintes autour du coronavirus et son impact sur l'économie mondiale poussent les actionnaires à se débarrasser de leurs actifs pour se tourner vers des produits plus sûrs, comme les obligations. C'est l'incertitude qui effraie les investisseurs : l'épidémie se poursuit et s'étend partout dans le monde, que ce soit en Europe ou aux États-Unis. Il est impossible de savoir quand l'épidémie sera jugulée, et tant que les infections augmenteront, il faut craindre des pertes importantes en Bourse.

Donald Trump confiant

Aux États-Unis, un premier cas d'exposition inconnue en Californie a fait la une de l'actualité. La personne infectée ne s'était pourtant pas rendue dans une zone à risque et elle n'a pas été exposée à un autre malade. Ce cas entretient les craintes, alors que Donald Trump a assuré de son côté qu'une propagation du coronavirus dans le pays pouvait être évitée. Sans vraiment convaincre, y compris dans le secteur médical et hospitalier.

Si le foyer du coronavirus est chinois, plusieurs pays sont particulièrement affectés comme la Corée du Sud, l'Iran, le Japon, ou encore l'Italie. Une cinquantaine de pays en tout sont touchés, dont la France bien sûr. Le nombre de malades s'établit à 82 560 personnes dans le monde. On dénombre 2 813 décès.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook