Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le coût de l'immigration clandestine





Le 8 Octobre 2014, par Olivier Sancerre

L'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) s'est lancé dans un calcul pratiquement impossible : évaluer le « chiffre d'affaires » de l'immigration clandestine. Le résultat, bien que partiel, est impressionnant.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Les revenus générés par l'immigration clandestine entre l'Amérique du Sud et l'Amérique du Nord, ainsi qu'entre l'Afrique et l'Europe représenteraient 5 milliards d'euros par an. C'est sans compter le business des passeurs en Asie qui sont autrement mieux structurés que sur les deux autres continents, avec des filières organisées comme des entreprises (discrètes, certes).
 
Cette estimation forcément partielle n'en reste pas moins conséquente. En Europe, elle est le fait de « micro-réseaux » opportunistes sans vraiment de moyens, comme on peut le voir à l'état des vieux rafiots qui parcourt la mer Méditerranée avec à leur bord, des dizaines de pauvres bougres embarqués dans l'aventure de l'« eldorado » européen.
 
Un passage sur le vieux continent est facturé 10 000 euros, certains passeurs poussant le prix à 30 000 euros pour une « réussite assurée ». De tels prix poussent les candidats à l'immigration clandestine à s'endetter lourdement auprès de leurs familles et de leurs villages. Quitte à mettre ses proches sous « caution » et à rembourser son passage durant des années.



Tags : immigration

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook