Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le déficit budgétaire de l’État en augmentation en 2019





Le 4 Février 2020, par François Lapierre

Le budget de l’État a connu un déficit plus important en 2019 que l’année précédente, selon le ministère de l’Action et des Comptes publics.


Plus de dépenses et moins de recettes

Fin décembre 2019, le déficit du budget de l’État s’est établi à 92,837 milliards d’euros. Il avait été de 76 milliards l’année précédente, soit 16,8 milliards de plus entre 2018 et 2019 (+22%). Les dépenses ont été en progression de 1,9%, à quasiment 398 milliards. Une hausse qui n’a pas été compensée par les recettes annuelles, qui se sont contractées à 301 milliards, soit 4,1% de moins qu’en 2018 (les recettes avaient alors atteint 313,7 milliards d’euros).

Le ministère de l’Économie indique que ce niveau des rentrées s’explique par un recul de 14,1 milliards des recettes  fiscales par rapport à 2018. Une raison à cela : la baisse des recettes nettes de TVA de 27,8 milliards d'euros par rapport à fin décembre 2018, du fait de l’augmentation inscrite en loi de finances initiale pour 2019 des transferts aux organismes de sécurité sociale. Les recettes issues de l’impôt sur le revenu, qui s’établissent à 71,4 milliards d’euros, sont en recul de 1,7%.

Un déficit moins élevé que les estimations du gouvernement

Les participations financières de l’État n’ont pas permis de compenser la contraction des recettes, malgré la bonne opération de la privatisation de la Française des Jeux. Le « bijou de famille » a permis de collecter 2,1 milliards d’euros. Les comptes spéciaux, qui regroupent ces participations, ont atteint 4 milliards d’euros, contre 823 millions en 2018.

Malgré ce déficit en progression, Gérald Darmanin se réjouit de voir que le bilan final est meilleur que les prévisions du gouvernement. Le ministre des Comptes publics se félicite ainsi qu’en 2019, « le déficit budgétaire de l'Etat est plus faible que prévu, en amélioration de 4,9 milliards d'euros. Cela traduit le respect des engagements pris par le gouvernement. Nous avons à la fois financé nos priorités tout en veillant à la maîtrise des dépenses ».



Tags : Déficit

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"














Rss
Twitter
Facebook