Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le déficit des retraites dépasse les 25 milliards d'euros en 2020





Le 14 Octobre 2020, par Olivier Sancerre

La crise sanitaire pèse de tout son poids sur le régime des retraites. Le déficit devait dépasser les 25 milliards d'euros cette année, un chiffre un peu moins important que prévu mais qui va demander un rééquilibrage douloureux.


Décisions difficiles

Le gouvernement va faire face à une décision politique délicate s'il souhaite rééquilibrer les comptes du régime des retraites. Le Conseil d'orientation des retraites (COR) a livré une note d'étape au Premier ministre, avant un rapport complet le mois prochain. La situation financière n'est pas bonne : le déficit devrait ainsi s'établir à 25,4 milliards d'euros en 2020. C'est une bonne nouvelle relative, puisque la précédente estimation remontant au mois de juin annonçait un déficit 4 milliards plus important. Mais la comparaison avec l'année 2019 fait mal, puisque le déficit était de 1,9 milliard « seulement ».

Cette note d'étape va guider la réflexion du gouvernement qui pourrait décider d'allonger la durée de cotisation ou de retarder l'âge de départ à la retraite. Deux mesures impopulaires, mais qui devront être prises pour redonner un peu d'air à un régime très endetté. Selon le COR, les ressources pour cette année s'élèveront à 311,1 milliards d'euros. Elles étaient de 328,7 milliards en 2019… Ces ressources, ce sont notamment les cotisations des salariés. Or, la crise sanitaire en a réduit le nombre en raison d'une activité économique ralentie.

La crise touche les salariés

La masse salariale dans le secteur privé s'est contractée de 8,4%, et les entreprises ont fait appel à l'activité partielle pour sauvegarder leurs trésoreries. Le gouvernement a aussi reporté le paiement des cotisations, voire il les a annulées dans certains cas. Dans les deux cas, cela représente des recettes en moins pour cette année. Quant aux dépenses, elles demeurent toujours aussi importantes.

Au contraire des salariés, la pandémie a eu un impact économique relativement faible sur les retraités. Les prévisions de dépenses sont de 336,5 milliards d'euros pour 2020, un chiffre qui progresse de 1,8% par rapport à l'an dernier. En s'appuyant sur le projet de loi de financement 2021 pour la Sécurité sociale ainsi que sur les budgets des régimes complémentaires, le Conseil a calculé que la part des retraites dans le produit intérieur brut sera de 14% à l'horizon 2024. Si l'activité économique revient à son niveau d'avant la crise, ce qui n'est pas encore sûr.



Tags : retraite

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare













Rss
Twitter
Facebook