Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le drive confirme son succès chez Leclerc





Le 24 Décembre 2020, par La rédaction

Le groupe Leclerc a eu le nez fin en investissant massivement dans le système de drive durant les années 2010 : la crise sanitaire a propulsé ce service, à tel point que le distributeur a atteint son objectif de ventes avec quatre ans d'avance.


Leclerc drive : 4 milliards d'euros à la fin de l'année

Michel-Édouard Leclerc, président du Comité stratégique de l'entreprise, a dévoilé devant les caméras de LCI que le distributeur allait arriver à la fin de l'année « à un chiffre d'affaires de 4 milliards sur le drive, chiffre d'affaires qu'on comptait faire en 2024 ». L'épidémie et les mesures de confinement ont représenté un « formidable accélérateur dans la digitalisation de la relation client », qui doit commander ses courses sur le site internet de Leclerc, puis aller les chercher en voiture. Le système Drive a connu une explosion de son usage au printemps pendant le premier confinement, un intérêt relancé avec le reconfinement du mois de novembre.

La croissance du drive s'établit à 40 % d'une année sur l'autre, selon le dirigeant. Cette réussite se réalise au détriment de la fréquentation dans les grandes surfaces qui, elle, a fortement reculé : « Il y a beaucoup moins de gens qui viennent dans les magasins cette année par rapport à l'année dernière, a-t-il estimé. Simplement, les paniers sont plus gros », explique Michel-Édouard Leclerc. Le commerce en ligne confirme sa popularité grandissante chez les consommateurs qui n'ont pas eu d'autre choix que de changer leurs habitudes.

Tendance lourde du marché

Et les enseignes de grande distribution ont dû suivre, même si certaines d'entre elles ont su anticiper ces changements, à l'image de Leclerc et de son drive. Devant le succès du système, tous les distributeurs ont mis les bouchées doubles pour répondre à une demande qui ne devrait pas s'éteindre même après la fin de la crise sanitaire. Celle-ci n'arrivera pas avant plusieurs mois, le temps de la campagne de vaccination. Et il est probable que les consommateurs se soient habitués au confort des drive et des solutions en ligne.

Le secteur du commerce alimentaire en ligne a enregistré une croissance de 61 % durant les deux dernières semaines, poussé par le drive. Les chiffres de Nielsen indiquent que l'e-commerce en France a gagné « 4 à 5 ans de parts de marché » en raison de la crise sanitaire. Le segment du commerce en ligne a gagné 7,8 % en moyenne (soit 2 points de plus par rapport à l'année précédente) au sein du secteur des achats alimentaires. 



Tags : distribution


1.Posté par Sidonie le 31/12/2020 10:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Des enseignes de plus en plus nombreuses proposent un service de « drive » . Or cette activité comporte beaucoup de contraintes physiques et psychologiques pour les salariés qui sont employés dans les drives, avec des mesures de prévention insuffisantes permettant de limiter ces risques professionnels : https://www.officiel-prevention.com/dossier/formation/fiches-metier/la-prevention-des-risques-professionnels-dans-les-drives-de-la-grande-distribution

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Décryptage Stratégique de la Pensée Sun Tzu

Merci Donald !

Schoolab Entreprise à Mission ou comment concilier Business et enjeux sociétaux

Violence policière est fait divers

Marie Legrand, directrice générale d'Audio 2000 : "Audio 2000 s'est construit autour des valeurs de professionnalisme, d'innovation et d'accessibilité "

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.













Rss
Twitter
Facebook