Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le fondateur d'Uber revend une partie de sa participation





Le 5 Janvier 2018, par

Le sulfureux fondateur d'Uber, débarqué en juin dernier par le conseil d'administration de l'entreprise, devient finalement milliardaire. Travis Kalanick va en effet revendre un tiers de sa participation dans la société de VTC (véhicule de transport avec chauffeur).


Travis Kalanick détient 10% du capital d'Uber. La vente d'un tiers de ces actions, soit 2,9%, représente 1,4 milliard de dollars, Uber étant actuellement valorisé à 48 milliards. L'entreprise a accepté de céder 17,5% de son capital à un fond d'investissement mené par le japonais SoftBank. Ce capital provient de rachat de participations auprès d'investisseurs et d'employés. L'opération doit être finalisée en ce début d'année.

Cet accord permet à ces investisseurs de la première heure de revendre leur capital à bon prix, avant une probable introduction en Bourse qui interviendra sans doute en 2019. Le spécialiste du transport par VTC souffre beaucoup ces derniers mois, entre révélations embarrassantes (harcèlement, tricherie, manipulations…) et rebuffades des autorités un peu partout dans le monde. Ces problèmes sont en grande partie liés à la culture toxique mise en place par Travis Kalanick. En juin dernier, le fondateur se voyait finalement montrer la porte de sortie.

La venue de SoftBank au capital d'Uber doit conforter la position du nouveau directeur général Dara Khosrowshahi, dont la mission est de redorer l'image de l'entreprise auprès du grand public et des chauffeurs, et de réorganiser la gouvernance de la société. Une mission ardue au vu de l'héritage de son prédécesseur, qui a tout de même concédé une décote de 30% sur la valorisation d'Uber (elle se montait à près de 70 milliards).


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : uber

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris



Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

















Rss
Twitter
Facebook