Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le gaz de schiste : un eldorado aux alouettes





Le 26 Septembre 2014, par

Le gaz et le pétrole de schiste sont-ils la panacée pour relancer l'économie ? Nicolas Sarkozy, dans son premier meeting de retour en politique à Lambersart, semble y croire. Sauf que les faits ne lui donnent pas raison.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Le gaz de schiste, ses techniques de fracturation hydraulique et sa pollution, le gouvernement actuel n'en veut pas. François Hollande l'a dit et répété à plusieurs reprises, sans varier de position. Mais le potentiel futur candidat à la présidence ne « ne peux pas accepter que les Etats-Unis soient devenus, du point de vue de l'énergie, indépendants grâce au gaz de schiste et que la France ne puisse pas profiter de cette nouvelle énergie ». Sans oublier les emplois à la clé.
 
Mais pour une bonne part, le gaz de schiste aux États-Unis tient plus du mirage, après avoir fait figure de miracle économique. Car les chiffres n'ont rien de glorieux : depuis quatre ans, Shell a perdu 2,1 milliards de dollars d'investissements dépensés à Eagle Ford. BHP Hilton veut maintenant refiler ses licences après un investissement de 20 milliards.
 
L'Agence à l'énergie des États-Unis a revu à la baisse les réserves schisteuses du bassin de Monterey : celui-ci devait contenu 13,7 milliards de barils équivalent pétrole… finalement, il n'en contient que 600 millions. Et c'est censé être le bassin le plus important du pays. En tout, ce sont 2,8 millions d'emplois, prévus d'ici l'horizon 2020 dans ce secteur, qui sont menacés, sans oublier les 24,6 milliards de dollars de recettes fiscales.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"








Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens











Rss
Twitter
Facebook