Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le gouvernement annonce la suppression de la redevance télé





Le 13 Mai 2022, par Paolo Garoscio

Le président sortant, alors candidat à sa réélection, en avait fait une promesse de campagne en mars 2022 : la suppression de la redevance télé. Le Conseil des ministres du 11 mai 2022 en a acté le principe avec une application dès 2022. Une bonne nouvelle pour les ménages, qui ne manque toutefois pas de poser quelques questions.


La fin de la Contribution à l’audiovisuel public en 2022

Pixabay/StockSnap
Pixabay/StockSnap
Aussitôt réélu, Emmanuel Macron a validé définitivement le principe de la suppression de la Contribution à l’audiovisuel public, mieux connue sous le nom de « redevance télé ». Alors que les ménages auraient dû la payer en octobre 2022, ce ne sera pas le cas, la suppression étant effective dès cette année. Pour les ménages, ce sera une économie de 138 euros (ou 88 euros pour les DOM-TOM).

L’ensemble des ménages de France est concerné par la suppression : les ménages qui, pour des raisons de revenus, ne payaient plus la taxe d’habitation, supprimée pour 80% des ménages les moins riches, devaient encore s’acquitter de cette somme tous les ans. Environ 23 millions de ménages, sur les 27,6 millions assujettis, réaliseront donc des économies en 2022.

Comment financer l’audiovisuel public ?

L’annonce de la suppression pose toutefois une question : la redevance télé rapportait à l’état 3,2 milliards d’euros par an, qui étaient destinés au financement de la télévision public, donc de France Télévisions entre autres. L’absence de ces revenus risque donc de poser problème au service public à l’heure où les deux géants M6 et TF1 sont en train de finaliser leur fusion historique.

Le gouvernement prévoit toutefois une compensation. « Le financement de l'audiovisuel public sera assuré dans le respect de l'objectif à valeur constitutionnelle de pluralisme et d'indépendance des médias », précise l’exécutif dans le compte rendu du Conseil des ministres du 11 mai 2022. Ce sera donc l’État qui paiera, ce qui reviendra finalement à faire payer les ménages mais d’une autre manière.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook