Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le gouvernement défend les taxes sur le carburant et sur le tabac





Le 28 Octobre 2018, par Aurélien Delacroix

Le gouvernement a mis en place ses éléments de langage pour répondre à tous ceux qui lui reprochent de grever le pouvoir d'achat à grands coups de taxes sur les carburants et le tabac.


Selon un sondage paru dans le Journal du dimanche, 77% des Français estiment que leur pouvoir d'achat a baissé depuis l'élection d'Emmanuel Macron. Une perception renforcée par la hausse des prix de l'essence à la pompe. Depuis le début de l'année, les carburants augmentent en raison de la hausse des cours du baril ; mais le poids des taxes progresse lui aussi. Une situation qui est assumée par le gouvernement. « Mais le diesel et les particules fines c'est des milliers de morts par an. Si on ne veut pas être complice d'un scandale sanitaire du même niveau que l'amiante nous devons prendre des mesures radicales », a expliqué Gérald Darmanin durant le Grand Rendez-Vous d'Europe 1.

Le ministre de l'Action et des Comptes publics a été envoyé au front ce week-end pour défendre les choix de l'exécutif. Le diesel ne peut plus aujourd'hui être défendu « comme jadis dans ma région on a défendu les mines de charbon », assure-t-il. Pas de quoi calmer la grogne des automobilistes c'est certain, mais c'est un choix voulu par le gouvernement. « Nous augmentons les taxes sur les produits polluants, en l'occurrence le diesel, et sur les produits nocifs, en l'occurrence le tabac », indique aussi Gérald Darmanin.

Le ministre, conscient que la question du pouvoir d'achat est centrale, s'est toutefois voulu optimiste. Il demande aux Français de regarder leur feuille de paie dans quelques jours : elle devrait être plus importante en raison de la disparition des cotisations salariales. Et il y a également la disparition de la taxe d'habitation pour une partie de la population. « Ce sont des choix. L'objectif c'est la prochaine génération, ce n'est pas la démagogie de l'instant », assume-t-il.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook