Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le gouvernement espère immuniser la moitié de la population d'ici juin





Le 21 Décembre 2020, par François Lapierre

C'est désormais la grande course aux vaccins pour les pays ayant commandé des millions de doses auprès des grands laboratoires. Du côté de la France, les pouvoirs publics espèrent pouvoir immuniser la moitié de la population d'ici au mois de juin.


Jusqu'à 27 millions de personnes vaccinées

C'est une véritable course contre la montre qui a été enclenchée depuis la mise au point des vaccins par les labos. Les deux vaccins à ARN messager (celui de Pfizer/BioNTech et celui de Moderna) devraient obtenir le feu vert des autorités européennes respectivement cette semaine et mi-janvier, la formule d'AstraZeneca attendra elle le mois de février. Et peut-être au-delà, en raison d'une erreur dans l'essai clinique du labo. La livraison des millions de doses du vaccin AstraZeneca serait alors reportée mais les usines continuent de le produire, a indiqué une source du gouvernement français auprès des Echos.

La livraison des vaccins revêt une importance stratégique. Si celui d'AstraZeneca a du retard, cela ralentira le rythme des vaccinations et le calendrier des pouvoirs publics qui est ambitieux. L'objectif est en effet de vacciner 27 millions de personnes d'ici au mois de juin 2021. Cela représente 40 % de la population de l'Hexagone. En y ajoutant les 10 % de la population qui sont désormais immunisées après avoir contracté la COVID-19, les autorités sanitaires veulent vacciner la moitié des Français avant l'été.

En attente du feu vert pour AstraZeneca

Mais si les livraisons du vaccin d'AstraZeneca devraient subir du retard, alors le gouvernement prévoit que 17 millions de Français seulement seront immunisés d'ici juin prochain. Du côté des pouvoirs publics, on se veut confiant en soulignant que la capacité à protéger les personnes les plus vulnérables n'est pas remise en cause. On assure que les choses iront mieux en avril ou en mai, lorsque le nombre de personnes immunisées atteindra la dizaine de millions.

Cela ne signifie pas que les mesures sanitaires de port du masque et de distanciation sociale et physique seront de l'histoire ancienne. Bien au contraire : il s'agit de ne pas relâcher l'effort durant le premier semestre. La crainte d'une troisième vague est crédible et malgré la campagne de vaccination massive, il faudra vivre avec le virus tout au long de l'année prochaine.



Tags : vaccin

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Merci Donald !

Schoolab Entreprise à Mission ou comment concilier Business et enjeux sociétaux

Violence policière est fait divers

Marie Legrand, directrice générale d'Audio 2000 : "Audio 2000 s'est construit autour des valeurs de professionnalisme, d'innovation et d'accessibilité "

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.













Rss
Twitter
Facebook