Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le gouvernement prolonge le bouclier tarifaire en France





Le 24 Juin 2022, par Paolo Garoscio

Les tensions géopolitiques et les décisions de l’Union européenne concernant la Russie, sur fond de guerre en Ukraine, n’ont fait qu’exacerber la crise du prix de l’énergie. Une situation qui contraint le gouvernement à maintenir le bouclier tarifaire mis en place initialement pour faire face à la hausse des prix liée à la reprise de l’activité post-pandémie de Covid-19.


Les prix du gaz et de l’électricité sont bloqués

Pixabay/PublicDomainPictures
Pixabay/PublicDomainPictures
Le bouclier tarifaire a été mis en place par le gouvernement dès novembre 2021. La première mesure a été celle de bloquer la hausse des prix réglementés du gaz à ce moment-là, après une dernière augmentation conséquente de plus de 12% survenue en octobre 2021. Depuis, et malgré les évolutions des prix sur le marché, les Français bénéficiant des tarifs réglementés et des tarifs indexés sur ceux-ci ont vu les prix rester stables ou très peu augmenter.

De même, en février 2022, date de la dernière réévaluation des tarifs de l’électricité, le gouvernement a fixé la hausse à 4%. Selon la Commission de Régulation de l’Énergie, l’augmentation réelle des tarifs qui aurait dû être appliquée s’établissait à plus de 44%.

Élisabeth Borne confirme la prolongation du dispositif

Les mesures du bouclier tarifaire ont permis de limiter l’inflation en France, qui s’établit à un niveau très inférieur à celui d’autres pays européens. Toutefois, le dispositif ayant été initialement pensé pour répondre à une hausse des prix qui devait être temporaire, il était prévu pour s’arrêter à la mi-2022, les prévisions de fin 2021 et début 2022 annonçant une inflation revenant à des niveaux normaux dès le deuxième semestre 2022.

La guerre en Ukraine ayant changé la donne, la question de la prolongation du bouclier tarifaire est devenue centrale pour le gouvernement. Élisabeth Borne, Première ministre, a confirmé jeudi 23 juin 2022 que les mesures allaient être maintenues jusqu’à la fin de l’année 2022 et qu’un décret serait publié dans les jours suivants.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook