Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le gouvernement veut aller plus loin dans la réforme de l'assurance chômage





Le 28 Juillet 2022, par Olivier Sancerre

La réforme de l'assurance chômage va occuper une bonne partie de l'agenda du gouvernement à la rentrée. Olivier Dussopt, le ministre du Travail, prépare les esprits.


Moduler les règles de l'assurance chômage

Les règles d'indemnisation doivent tenir compte de la situation du marché de l'emploi, affirme Olivier Dussopt au Parisien. Le ministre du Travail prend l'exemple sur le modèle canadien, qui fonctionne de la même manière. « Quand ça va bien, on durcit les règles et, quand ça va mal, on les assouplit », explique-t-il. En attendant, le gouvernement prépare la prolongation des règles actuelles. C'est qu'il y a urgence.

La réforme de l'assurance chômage, votée en 2019 et mise en œuvre en 2021 en raison de la crise sanitaire, va en effet voir ses règles prolongées : elles arrivent à échéance le 1er novembre de cette année. C'est pourquoi un texte de loi va être présenté au mois d'octobre, mais le gouvernement n'aura pas la partie facile dans une Assemblée où il n'a pas la majorité absolue.

Réfléchir à l'étape d'après

Il faut pourtant « permettre à cette réforme de continuer à produire ses effets positifs et réfléchir à l’étape d’après ». Le coup d'après, c'est donc le changement des règles inspirées par le modèle canadien. Le sujet sera abordé en septembre avec les partenaires sociaux. Pour Olivier Dussopt  quelques pistes peuvent être ouvertes, « sur la durée d’indemnisation et son caractère dégressif ».

L'évaluation du passage d'une « bonne situation » à une « situation dégradée » doit reposer sur des critères objectifs, martèle-t-il. Cela pourrait être « un nombre de trimestres consécutifs avec une amélioration de l’emploi, soit par un comité qui nous donne un avis ». La solution passera par la concertation avec les partenaires sociaux.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook