Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le gouvernement veut relancer le fret ferroviaire





Le 14 Septembre 2021, par La rédaction

Pour verdir le transport de marchandises en France, le gouvernement investit dans le fret ferroviaire, à la peine depuis de nombreuses années face au transport routier. Un plan de relance a été annoncé.


Un milliard d'euros pour le fret

Le secteur du fret français va bénéficier d'aides publiques, comme le rapportent Les Echos. Jean-Baptiste Djebarri, le ministre délégué aux Transports, a signé une charte avec les acteurs du secteur afin de relancer le fret ferroviaire, dont les volumes de marchandises ont fondu de 43% en vingt ans, alors que le fret routier, plus polluant, a progressé de 16%. Cette charte est mise en place dans le cadre des actions gouvernementales pour l'environnement.

Selon le document du ministère des Transports, le plan d'investissement de l'État se monte à un milliard d'euros, puisé dans le plan de relance financé pour moitié par les pouvoirs publics. Une enveloppe supplémentaire annuelle de 170 millions pour soutenir l'exploitation des services de fret ferroviaires sera également allouée, et ce jusqu'en 2024.

Mieux accorder les horaires des travaux

Et ce n'est pas tout, puisque l'État prendra à sa charge la redevance de circulation pour les acteurs privés ou publics du fret ferroviaire de 2022 à 2024. De quoi soulager les opérateurs qui s'occupent de transporter les marchandises par rail. Autre dispositif d'aide au secteur : un budget de 210 millions d'euros pour déplacer les heures de travaux des voies à des heures « plus chères ». Actuellement, les horaires des transporteurs de fret butent sur ceux de SNCF Réseau qui réalise des travaux durant la nuit.

Le gouvernement marche ici sur des charbons ardents et est mis face à ses contradictions. En 2019, les pouvoirs publics avaient en effet décidé d'arrêter la ligne de fret ferroviaire entre Perpignan et Rungis. La ligne a finalement été reprise en avril 2021 par Le Fret SNCF, après un appel à candidature l'an dernier. 



Tags : fret

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook