Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le groupe Bolloré veut céder ses activités logistiques en Afrique





Le 22 Décembre 2021, par François Lapierre

Le groupe Bolloré envisage de céder ses activités de logistique et de transport en Afrique. L'entreprise suisse MSC a présenté une offre à 5,7 milliards d'euros. Bolloré assure qu'il conservera une présence importante en Afrique.


Un chèque de 5,7 milliards d'euros

Pour un chèque de 5,7 milliards d'euros, le groupe Bolloré pourrait se départir de Bolloré Africa Logistics, qui regroupe les activités de transport et de logistique de l'entreprise sur le continent. C'est le groupe suisse MSC qui est intéressé et a proposé cette somme basée sur la valeur de l'entreprise (nette des intérêts minoritaires). 

La promesse d'achat du repreneur n'est cependant pas encore déposée : MSC a en effet jusqu'au 31 mars 2022 pour faire sa proposition ferme, le temps de réaliser l'audit complémentaire et les négociations contractuelles. Toutefois, les discussions sont exclusives entre Bolloré et MSC, ce qui laisse penser que ce dernier est prêt à réaliser un investissement qui reste soumis aux procédures usuelles.

Date butoir du 31 mars 2022

Les instances représentatives du groupe Bolloré Africa Logistics devront ainsi être informées de l'opération, et elles seront consultées. Le groupe Bolloré devra également procéder à des réorganisations internes. Et puis les autorités de la concurrence seront invitées à donner leur feu vert à cette cession de grande ampleur.

À tous ceux qui craignent que Bolloré abandonne le marché africain, l'entreprise tient à rassurer. Elle conservera en effet, dans tous les cas, une « présence importante » sur le continent via son activité audiovisuelle. Canal+ demeure le premier opérateur de télévision payante en Afrique francophone, c'est aussi un des plus importants actionnaires de MultiChoice, leader de la télévision payante. Et les activités dans les secteurs de la communication, du divertissement, des télécoms et de l'édition se poursuivent.



Tags : bolloré

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook