Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le groupe Rallye, maison-mère de Casino, en procédure de sauvegarde





Le 23 Mai 2019, par La rédaction

Casino est au cœur d’une tempête boursière. La maison-mère du groupe de grande distribution, Rallye, a suspendu sa cotation boursière ce jeudi. Et annoncé son placement en procédure de sauvegarde…


Le groupe Rallye, maison-mère de Casino, en procédure de sauvegarde
Rien ne va plus pour Casino, qui souffre du poids de la dette de Rallye, le holding qui détient l’enseigne de distribution. Le groupe, qui accuse une dette ayant atteint 2,899 milliards d’euros l’an dernier, fait l’objet d’attaques très agressives de la part de fonds d’investissement spécialisés dans la vente à découvert. L’action de Casino a ainsi retrouvé ses plus bas niveaux historiques. La cotation a été suspendue aujourd’hui à la Bourse de Paris, alors que le titre était encore attaqué (-6,40%). Rallye a annoncé dans la foulée son placement en procédure de sauvegarde, un sursis de six mois pour pouvoir mettre en place un plan de redressement de l’entreprise.

« Dans un contexte persistant d'attaques spéculatives et massives dont les titres du groupe font l'objet, les sociétés en sauvegarde entendent assurer dans le cadre de ces procédures l'intégrité du groupe et consolider leur situation financière dans un environnement stabilisé », précise le groupe dans un communiqué. Casino n’est effectivement pas en grande forme, l’entreprise ayant perdu 54 millions d’euros l’an dernier. Et l’activité est toujours en recul de 0,5% au premier trimestre, en raison surtout de la faiblesse du marché français.

En juin dernier, Casino a lancé un plan de cession d’actifs qui vise à engranger 2,5 milliards d’euros d’argent frais, notamment en vendant les murs de plusieurs magasins de l’enseigne. Ce plan doit aboutir au premier trimestre 2020. Pendant ce temps, Rallye va donc tenter de se désendetter, il reste encore à Jean-Charles Naouri, le PDG du groupe, à choisir la meilleure solution ; la dette pourrait ainsi être restructurée.



Tags : casino

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook