Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le groupe de distribution Metro dans le collimateur de Daniel Kretinsky





Le 24 Juin 2019, par François Lapierre

Daniel Kretinsky, le milliardaire tchèque qui a beaucoup investi dans l’énergie et les médias, cherche désormais à se faire un nom dans la distribution. Il a lancé une OPA sur le groupe Metro.


Le groupe EP Global Commerce, contrôlé par Daniel Kretinsky, a fait connaitre au groupe allemand Metro son intention de l’acquérir. L’opération valorise Metro à hauteur de 5,8 milliards d’euros. Mais le directoire de l’entreprise a estimé que l’offre publique d’achat était « très inférieure à la valeur réelle » du groupe et qu’elle ne prenait pas en compte son « plan de développement en cours ». Le chiffre d’affaires de Metro, qui emploie 150 000 personnes dans le monde, est de 37 milliards d’euros annuels.

 

Malgré tout, Metro est dans une passe difficile. Le dernier exercice 2018-2019 a été marqué par une perte de 459 millions d’euros. L’entreprise a procédé à plusieurs cessions d’actifs, dont les réseaux de supermarchés Real et Kaufhof. Mais la direction du groupe cherche à tirer davantage du possible repreneur. De son côté, Daniel Kretinsky a tenté de rassurer les employés de Metro, en indiquant qu’il n’avait pas l’intention de fermer d’établissements en Allemagne ou dans d’autres pays importants. Pas question non plus de supprimer des emplois.

 

Parmi les alliés du milliardaire dans cette aventure, Franz Haniel qui détient 15,2% de Metro. Le financier allemand est l’actionnaire le plus important du groupe. Daniel Kretinsky cherche à s’attirer les faveurs des actionnaires du groupe de distribution qui pourraient lui apporter leurs titres. Même si son offre de 16 euros par action reste faible : les difficultés de Metro poussent les investisseurs à se débarrasser de leurs titres.




Tags : Metro

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook