Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le groupe français Onet s’appuie sur Sharvy, l’application collaborative d’attribution des places de parking





Le 31 Mai 2024, par Partenaire


Image Sharvy
Image Sharvy

Permettant la gestion intelligente des espaces partagés en entreprise – parking, bureaux, cantines…-, Sharvy séduit de grands comptes tels que Vinci, JC Decaux, Nestlé, Ralph Lauren ou Onet … Elle est déjà utilisée quotidiennement par 60 000 personnes. Onet a été l’un des premiers clients de Sharvy, en 2018.

 

Un parking, reflet des évolutions du monde du travail

 
« Cette adaptation des parkings d’entreprise nous parle en réalité des transformations radicales qui ont bouleversé le monde du travail, les mentalités, les déplacements professionnels, en seulement quelques années : généralisation du télétravail, électrification du parc de voiture, covoiturage, montée de la pratique du vélo, préoccupations environnementales, attention renforcée au bien-être au travail, aspiration à plus d’équité au sein du collectif, … »  , explique Stéphane Seigneurin, CEO de Sharvy.
 
Le parking est un sujet sensible pour l’accueil des collaborateurs et des visiteurs. On le comprend, quand on considère un chiffre : 70% des salariés continuent à venir au travail en voiture. Ne pas avoir sa place au parking est un vrai problème du quotidien. Pour 25 % des personnes, cela constitue même un facteur de choix pour accepter ou refuser un nouvel emploi. Un collaborateur ne veut plus attendre 15 ans d’ancienneté pour bénéficier d'une place de parking !
Onet révolutionne l’organisation de son parking
Au siège social du groupe Onet, le parking compte 365 places. Hormis les emplacements PMR, les places visiteurs, le dépose minute et les espaces des bornes de recharge électrique, 330 places étaient jusqu’en 2018 allouées nominativement.
 
Didier Baud raconte : « Nous avons fait le constat que notre parking était souvent assez vide, du fait des déplacements ou du télétravail des collaborateurs. En parallèle, un certain nombre de personnes qui n’avaient pas d’accès attribué au parking, avaient du mal à trouver de la place de stationnement autour… Par conséquence, notre présidence nous a demandé d'étudier la possibilité d'optimiser notre parking. » 
 
Sur les 500 collaborateurs rattachés à l’établissement, si le vélo, les deux-roues motorisées ou les transports en commun sont utilisés, les automobilistes sans place attitrée, devaient se rabattre sur les rues adjacentes alors que de splaces étaient disponibles au parking du siège.
 
C’est pourtant un cas d’école classique que Sharvy rencontre constamment. Et sa raison d’être.
 
L’application digitale permet un ordonnancement prédictif du parking en réponse aux demandes des utilisateurs. Sharvy optimise le taux d’occupation, supprime un irritant du quotidien pour les salariés, et des coûts pour l’entreprise, qu’ils soient directs (location de parking secondaire en ville) ou cachés (altération de l’expérience collaborateur).
 

Sharvy, l’appli digitale qui fait grimper le score RSE


Après un test fonctionnel, l’application est déployée chez Onet, durant l’été.
Les directions de la Flotte Automobile, de la Prévention Routière et de l’IT, sont impliquées dans le déploiement, aux côtés de Didier BAUD, Responsable des Services Généraux du site. La Direction des Ressources Humaines et son SIRH, et le Comité Social et Economique (CSE) sont associés.
 
Une communication par email sur la base de kit fourni par Sharvy, présente l’appli digitale aux salariés comme un élément de praticité, et d’amélioration du quotidien.
 
« On explique le fonctionnement et les vertus de notre algorithme équitable. Ce ne sont pas toujours les mêmes qui obtiennent des places de parking par rapport à leurs demandes. C'est l'algorithme qui alloue dynamiquement en fonction des réservations du passé. C'est très bénéfique pour les collaborateurs de savoir qu'ils sont traités sur le même pied d'égalité », explique Stéphane Seigneurin, CEO de Sharvy.
 
Alors qu’Onet a mis en œuvre une politique de mobilité durable et de prévention du risque routier (électrification du parc automobile, formation à l’éco-conduite, outils de télématique embarquée, etc), l’application Sharvy est un nouvel attribut dans le cadre de la politique RSE du groupe Onet.
 
« La solution Sharvy a été vite adoptée par nos collaborateurs qui ont tout de suite compris l’intérêt.. Tous les collaborateurs  passent par Sharvy pour réserver une place. Même les jours d’affluence au bureau, chacun trouve de la place. Les collaborateurs sont assurés à l’avance de pouvoir se garer en toute tranquillité quand l’application leur renvoie leur N° de place. En phase avec notre démarche RSE et les projets d’amélioration de la Qualité de Vie au Travail, cette solution a un impact positif », explique Didier Baud.
 
Toutes les places standard et l’effectif du siège sont gérés dans l’application. Les titulaires de place, en cas de congés, maladie ou télétravail, peuvent libérer leur place dans l’application, et ainsi la remettre dans « le pot commun » à disposition de leurs collègues pour leur en faire profiter. Dans Sharvy, les collaborateurs pratiquant le covoiturage sont identifiés et peuvent bénéficier en priorité des places libres.
 

La suite pour Sharvy chez Onet…


La gestion des temps de recharge des bornes électriques, au travers de l’application Sharvy. Voire le suivi de la refacturation, et des éventuels avantages en nature, liés à la recharge des véhicules électriques, personnels ou flotte d’entreprise, sur les bornes électriques de l’entreprise ou à domicile
Une réflexion sur le restaurant d'entreprise, qui permettrait d'optimiser la salle à manger via Sharvy, et de donner une information au chef afin de pouvoir dimensionner ses préparations culinaires à l’affluence quotidienne.
 
« C’est l’avantage des extensions de fonctions de Sharvy : avoir une application unique pour gérer les différentes réservations, et ne pas s’encombrer de 15 applications différentes par usage ! », se réjouit Didier Baud.
 
 
 
 
 
Lancée sous le nom de MyCarSpot, Sharvy a accéléré sa croissance récemment grâce à l’élargissement de sa proposition de valeurs.
Elle a levé 1,2 M d’euros en 2020 pour financer son développement international.
Sharvy est installée dans l’Hérault, à Montpellier (région Occitanie).
Elle est membre de la French Tech Méditerranée et du cluster d’entreprises numériques Digital 113.
En savoir plus : https://www.sharvy.com



Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook