Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le marché automobile français progresse de 3,4 % en septembre





Le 2 Octobre 2013, par

Après des mois de dépression, le marché automobile connaîtrait ses premiers signes de rémission. Ainsi les ventes de voitures neuves ont progressé de 3,4 % sur le mois de septembre. Au cas par cas, les marques étrangères s'en tirent mieux que les constructeurs français.


Mercedes signe une bonne progression de 39 % pour le mois de septembre.
Mercedes signe une bonne progression de 39 % pour le mois de septembre.
Pour le CCFA, le Comité des constructeurs français d'automobiles, il s'agit du second mois de hausse sur toute l'année, avec le mois de juillet. Preuve que le marché automobile reste bien bas. A un niveau historique même, jamais atteint depuis 1997.

Ce mois de septembre marque toutefois la fin de la baisse vertigineuse qu'a enregistré le marché automobile sur le premier semestre 2013. Il faut dire que le dernier semestre 2012 avait été encore plus catastrophique. On partait de très bas. Mais il ne faudrait pas se réjouir tout de suite. Septembre et octobre sont souvent les mois les plus vendeurs dans le monde de l'automobile, on est donc ici dans la norme. De plus, il faut principalement retenir que sur les neuf premier mois de l'année, les ventes de voitures neuves ont baissé de 8,5 %, quand le CCFA prévoyait une chute de 8 %.

Dans ce contexte de remontée, c'est Renault qui s'en sort le mieux chez les constructeurs nationaux. A la différence de PSA. Les lancements de la Clio et de la Captur semblent porter du fruit pour la marque au losange qui enregistre ainsi une progression de ses ventes de 19 %. A la différence de Peugeot et de Citroën qui continuent de chuter, respectivement de 6 et 7 %. PSA n'arrive pas à profiter des ventes de ses nouvelles 208 et 2008.

En ce qui concerne les marques étrangères, Mercedes signe un excellent score avec un bond de 39 % de ses ventes sur le mois de septembre. Une progression qui s'explique par la levée du blocage de ses immatriculations, qui a duré près de deux mois. Volkswagen progresse de son côté de 3,5 %, et Toyota de 8,7 %, portée par le marché hybride. Quant à Opel, la marque allemande, elle continue de dégringoler, avec -9 % pour ce dernier mois.


Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook