Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le marché immobilier à Paris et en France en retrait





Le 31 Juillet 2023, par François Lapierre

Le marché immobilier français montre des signes d'essoufflement après plusieurs années de croissance soutenue. Les taux de crédit ont triplé en 18 mois, pesant sur la solvabilité de la demande, en particulier chez les primo-accédants. Les conséquences se traduisent par un repli significatif du nombre de transactions, plus prononcé dans les grandes agglomérations et à Paris.


Taux d'intérêt en hausse, marché immobilier en baisse

Le marché immobilier français, alimenté ces dernières années par un crédit bon marché, connaît un tournant. En 18 mois, les taux de crédit ont triplé pour atteindre 3,45 % en juin 2023, selon l'Observatoire du Crédit Logement - CSA. La conséquence directe de cette hausse a été une diminution sensible de la solvabilité des emprunteurs, en particulier les primo-accédants. Au total, le nombre de transactions a chuté de 15 % par rapport à son sommet en août 2021, pour atteindre 1,029 million d'opérations sur douze mois jusqu'à fin mai. 

Le recul de l'activité a naturellement impacté les prix immobiliers. Entre mai 2022 et mai 2023, le prix médian en Ile-de-France a baissé de 2,2 %, ont constaté les Notaires du Grand Paris repris par Les Échos. Dans le détail, il a diminué de 2,7 % pour les appartements, soit une valeur médiane de 6.570 euros le mètre carré, et de 1,3 % pour les maisons, atteignant 356.400 euros.

Des prix en baisse, notamment à Paris

La capitale française n'échappe pas à cette tendance. À Paris, le repli annuel des prix atteint 3,5 % à mai 2023, soit un coût médian de 10.170 euros par mètre carré pour un appartement. Les Notaires de Paris nuancent cependant ce constat, arguant que les prix résistent encore un peu au-dessus de la barre symbolique des 10.000 euros le mètre carré. Les prix devraient cependant continuer à baisser dans la capitale. En se basant sur les avant-contrats, les motaires estiment que le prix des appartements devrait s'établir à 10.070 euros par mètre carré en septembre 2023, ce qui représenterait une baisse de 5,5 % sur un an.

À l'échelle nationale, les prévisions indiquent également une baisse des prix. Les Notaires de France prévoient que les prix des logements anciens en métropole vont diminuer de 1 % sur un an en septembre 2023 (-1,4 % pour les appartements et -0,7 % pour les maisons). Cela marque un changement par rapport à la hausse constante des prix observée depuis septembre 2022.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook