Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le moral des ménages au plus haut niveau depuis 2007





Le 30 Mai 2017, par

Le moral des ménages se s'est jamais aussi bien porté depuis août 2007. L'Insee a noté une hausse du moral en mai, après quatre mois de stabilité.


Le moral des ménages s'établit à 102 points pour le mois de mai. C'est deux points de plus que la moyenne de longue période, selon l'Insee qui calcule cet indicateur sur la base de soldes d'opinion, soit la différence entre les proportions de réponses négatives et positives d'une série de questions.

 

Les ménages estiment que leur situation financière personnelle future s'est améliorée avec 4 points de plus. Cet indice rejoint sa moyenne de longue période, une première depuis septembre 2007. Les personnes interrogées indiquent aussi qu'il leur paraît opportun d'épargner (+1 point par rapport au mois dernier).

 

Le solde d'opinion sur le niveau de vie futur en France gagne 5 points, un plus haut depuis juillet 2007. L'Insee note néanmoins que cet indicateur reste « légèrement » inférieur à sa moyenne de longue période. Les craintes concernant le chômage n'évoluent pas : si elles ont baissé ces derniers mois, les opinions n'ont pas changé pour le mois de mai. Le solde reste en dessous de sa moyenne de longue période, souligne l'Institut, mais il reste à son plus bas niveau depuis juin 2008.



Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook