Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le moral des patrons en petite forme depuis le début de l'année





Le 23 Février 2018, par

La croissance française a-t-elle déjà mangé son pain blanc ? C'est certainement trop tôt pour le dire. Mais le climat des affaires mesuré par l'Insee montre une certaine inflexion depuis deux mois.


En février, le climat des affaires tel que mesuré par l'Insee auprès de 10 000 chefs d'entreprise, a été de 109. C'est deux points de moins par rapport au mois de janvier ; en décembre, le baromètre était de 112. Cela signifie que le moral des patrons n'a cesser de refluer depuis la fin de l'année dernière. Ce n'est pas une catastrophe pour autant : l'indice évolue en effet bien au-dessus de sa moyenne de long terme : l'économie française va continuer de croître et prospérer. Mais la croissance ne va peut-être pas s'accélérer à court terme, prévient l'Insee.

L'institut s'attend d'ailleurs à une progression du PIB de 0,5% environ pour chaque trimestre, ce qui équivaudrait à une croissance d'au moins 2% pour l'ensemble de l'année. Le gouvernement ayant basé son budget sur une croissance de 1,7%, il devrait donc y avoir des marges de manœuvre intéressantes pour continuer de combler les déficits et se maintenir sous le seuil des 3% voulu par Bruxelles. 

En ce qui concerne le climat des affaires en lui-même, les chefs d'entreprise des secteurs du bâtiment et de l'industrie ont revu légèrement à la baisse en février. Ce sont surtout les patrons du secteur des services qui se sont montrés les plus pessimistes avec un recul de 5 points de leur moral depuis le début de l'année. Parmi les explications les plus probables, l'euro qui se raffermit face au dollar, et des prix du pétrole qui sont en progression constante ces dernières semaines. Pas de quoi entamer la trajectoire de croissance pour l'année, mais qu'en ira-t-il pour la suite ?


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement
















Rss
Twitter
Facebook