Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le moral des patrons en petite forme depuis le début de l'année





Le 23 Février 2018, par

La croissance française a-t-elle déjà mangé son pain blanc ? C'est certainement trop tôt pour le dire. Mais le climat des affaires mesuré par l'Insee montre une certaine inflexion depuis deux mois.


En février, le climat des affaires tel que mesuré par l'Insee auprès de 10 000 chefs d'entreprise, a été de 109. C'est deux points de moins par rapport au mois de janvier ; en décembre, le baromètre était de 112. Cela signifie que le moral des patrons n'a cesser de refluer depuis la fin de l'année dernière. Ce n'est pas une catastrophe pour autant : l'indice évolue en effet bien au-dessus de sa moyenne de long terme : l'économie française va continuer de croître et prospérer. Mais la croissance ne va peut-être pas s'accélérer à court terme, prévient l'Insee.

L'institut s'attend d'ailleurs à une progression du PIB de 0,5% environ pour chaque trimestre, ce qui équivaudrait à une croissance d'au moins 2% pour l'ensemble de l'année. Le gouvernement ayant basé son budget sur une croissance de 1,7%, il devrait donc y avoir des marges de manœuvre intéressantes pour continuer de combler les déficits et se maintenir sous le seuil des 3% voulu par Bruxelles. 

En ce qui concerne le climat des affaires en lui-même, les chefs d'entreprise des secteurs du bâtiment et de l'industrie ont revu légèrement à la baisse en février. Ce sont surtout les patrons du secteur des services qui se sont montrés les plus pessimistes avec un recul de 5 points de leur moral depuis le début de l'année. Parmi les explications les plus probables, l'euro qui se raffermit face au dollar, et des prix du pétrole qui sont en progression constante ces dernières semaines. Pas de quoi entamer la trajectoire de croissance pour l'année, mais qu'en ira-t-il pour la suite ?


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising









Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »









Rss
Twitter
Facebook