Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le mouvement des « gilets jaunes » affecte la croissance





Le 10 Décembre 2018, par

Le mouvement des « gilets jaunes » va coûter cher à la croissance française cette fin d’année. À tel point que la progression du PIB pour 2018 devrait se limiter à 1,5% en 2018.


Les blocages qui perturbent le bon fonctionnement de l’économie française pénalisent la croissance du pays dans son ensemble. La Banque de France estime le ralentissement à 0,2 point, soit une croissance de 0,2% au dernier trimestre, contre 0,4% attendu. C’est davantage que l’estimation de Bruno Le Maire, qui a annoncé un recul de 0,1 point de la croissance tricolore en raison du mouvement des « gilets jaunes ». Plusieurs secteurs sont en difficulté ; c’est le cas dans les transports, la restauration, la réparation automobile et l’hôtellerie, relève la Banque de France.

Si le secteur des services est le premier à accuser le coup, c’est aussi le cas de celui de l’industrie : le mouvement social affecte la production industrielle dans la plupart des secteurs, explique la Banque de France. Les stocks augmentent, les effectifs n’augmentent plus : ce sont là aussi des conséquences du mouvement des « gilets jaunes » qui embrase la France depuis quelques semaines. Il reste bien le secteur du bâtiment dont la croissance ralentit certes, mais où les carnets de commande demeurent « assez bien garnis » ; les services aux entreprises restent eux aussi bien orientés.

Le gouvernement avait déjà revu sa prévision de croissance à la baisse, à 1,7% pour cette année. Mais pour y parvenir, il aurait fallu qu’au dernier trimestre, cette croissance atteigne 0,4%, comme au troisième trimestre. Toutefois, malgré la crise et ses conséquences économiques, l’exécutif ne veut pas encore abaisser son estimation de croissance annuelle.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : croissance

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook