Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le nombre de distributeurs automatiques de billets en recul en 2020





Le 19 Juillet 2021, par François Lapierre

Quel avenir pour les distributeurs automatiques de billets ? Leur nombre a baissé l'an dernier, selon les derniers chiffres de la Banque de France : il y a désormais moins de 5.000 DAB en France métropolitaine.


Une baisse sensible dans les grandes villes

À la fin de l'année dernière, on comptait 48.710 distributeurs automatiques de billets (DAB) sur le territoire métropolitain français. Un chiffre en recul de 1.610 par rapport à la fin 2019. La baisse est plus sensible dans les villes de plus de 10.000 habitants (-3,6% d'une année sur l'autre), puis dans les villages (-2,8%) et les villes de moins de 5.000 habitants (-2,3%). Néanmoins, la Banque de France relève que le recul est tout de même moins marqué que durant les précédentes années.

Dans son rapport annuel, l'institution observe que la diminution du nombre d'automates est concentrée sur les villes les plus peuplées et les mieux équipées, ce qui reflète une « optimisation des installations existantes dans les zones les mieux équipées ». Les points d'accès réservés aux clients d'un réseau bancaire baissent également, mais moins fortement que les DAB ouverts à tous : 1,5%. Ils sont désormais 25.145, soit 391 de moins.

Les paiements électroniques en forte hausse

Fin 2020, 56,6% des communes françaises n'avaient ni DAB ni point d'accès privatif, contre 18,7% d'entre elles (soit 6.545 communes) qui disposaient d'au moins un distributeur sur leur territoire. 27 communes ont perdu leur accès à un automate, à cela s'ajoute 25 communes qui ont perdu un DAB mais gagné « au moins un point d'accès privatif sur leur territoire ». La Banque de France explique que « plus de 80% de la population habite à moins de 5 minutes du distributeur de billets le plus proche en voiture ». Plus de 99% de la population vit dans un rayon de 15 minutes d'un distributeur.

Reste à savoir si les DAB vont continuer à disparaître du paysage urbain. L'usage des paiements électroniques, que ce soit avec les cartes bancaires ou les smartphones, a explosé durant la crise sanitaire et cette tendance devrait se maintenir et se renforcer dans les prochaines années. L'argent en espèces va devenir de moins en moins important.



Tags : distributeur

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook