Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le passe Navigo coûtera bien plus cher dès le 1er août





Le 28 Juin 2017, par

Malgré l'assurance de la présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, que le prix du passe Navigo n'allait pas augmenter, ce n'est pas le cas. La carte de transports va augmenter de 2,20 euros.


C'est désormais officiel, le sésame qui permet de voyager en Ile-de-France va coûter plus cher à partir du 1er août. Le syndicat des transports de la région, le Stif, a adopté cette augmentation qui porte le prix du passe Navigo à 75,20 euros. C'est une hausse de 2,20 euros, qui s'explique selon le syndicat par la nécessité de financer les investissements nécessaires au maintien des infrastructures et au financement des nouveaux équipements.

Depuis septembre 2015, le passe Navigo permet de circuler dans les zones 1 à 5 de Paris et sa proche banlieue. Son prix avait été fixé à 70 euros, avec l'engagement de Valérie Pécresse, lors de son accession au fauteuil de présidente de la région Ile-de-France, de ne rien toucher au prix du ticket mensuel. Une promesse qu'elle a brisée une première fois l'été dernier, puisque le passe Navigo a été augmenté de 3 euros. Depuis, il coûte 73 euros.

Pour se justifier, l'édile avait expliqué qu'à son niveau tarifaire actuel, l'abonnement mensuel Navigo était inférieur d'une dizaine d'euros au prix auquel il devrait se situer, c'est à dire entre 80 et 85 euros. L'an dernier, Valérie Pécresse avait indiqué son souhait de conserver le pass unique, mais que le tarif d'équilibre était bien plus élevé que les 70 euros d'origine.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : navigo

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook