Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le patron d'Amazon créé un fonds pour l'éducation





Le 15 Septembre 2018, par

Que faire de son argent quand on est l'homme le plus riche du monde ? Jeff Bezos, le fondateur et PDG d'Amazon, veut investir dans l'éducation et aider les plus défavorisés.


Cette semaine, Jeff Bezos a annoncé la création d'un fonds abondé à hauteur de 2 milliards de dollars. Quasiment une goutte d'eau par rapport à la fortune du patron d'Amazon qui se monte à plus de 160 milliards de dollars… Le « Bezos Day One Fund » va se consacrer au financement des organisations caritatives aidant les familles sans abri à trouver un foyer et à manger à leur faim. Le fonds va également financer l'installation d'un réseau de crèches à but non lucratif au sein de communautés défavorisées, ainsi qu'à lancer des écoles « de haute qualité » pour des élèves boursiers. 

Ces actions philanthropiques interviennent un an après que Jeff Bezos a lancé un appel à idées : il voulait savoir ce que les internautes feraient avec sa fortune. Ces 2 milliards, qui représentent 1% de l'argent accumulé par le patron d'Amazon, paraissent importants sur le papier, et pourtant cela reste assez peu quand on compare cette somme avec les efforts philanthropiques de ses pairs : Bill Gates versent régulièrement des milliards de dollars à sa fondation, Mark Zuckerberg (Facebook) entend faire don de 99% de ses actions à des associations de bienfaisance.

Avant la création de ce fonds, Jeff Bezos n'était pas complètement absent des actions philanthropiques : il avait ainsi versé 33 millions de dollars pour aider les « dreamers », ces enfants entrés clandestinement aux États-Unis avec leurs parents, et que Donald Trump voudrait expulser. Cette cause est soutenue par une large partie des grands patrons américains. 


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : Amazon

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"








Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens











Rss
Twitter
Facebook