Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le patron de Carrefour opposé à un impôt « COVID » exceptionnel





Le 23 Février 2021, par Olivier Sancerre

La grande distribution est un des secteurs gagnants de la crise sanitaire. Mais pas question pour autant de subir une hausse des impôts, a plaidé le patron de Carrefour.


1,7 milliard d'impôts

L'an dernier, Carrefour a engrangé un chiffre d'affaires de 78,6 milliards d'euros : une progression de 7,8% par rapport à 2019. Du jamais vu depuis vingt ans ! Le résultat opérationnel courant s'est établi à 2,1 milliards, soit 16,4% de plus d'une année sur l'autre. En France, la croissance des ventes a été de 3,6%, signe que les Français ont acheté massivement des produits, et en particulier des denrées alimentaires, auprès des magasins de l'enseigne. Cette bonne fortune intéresse de près certains politiques qui envisagent un impôt exceptionnel pour ces groupes qui s'en sont bien sortis durant la crise sanitaire.

Olivier Faure, le premier secrétaire du Parti socialiste, a expliqué dans Le Monde qu'il fallait « une taxation des bénéficiaires de la crise que sont les GAFA et la grande distribution ». Ce à quoi s'est opposé Alexandre Bompard, le PDG de Carrefour. Cette idée le gêne un peu « parce que la mobilisation au quotidien des équipes depuis un an est exceptionnelle », a-t-il expliqué chez RMC/BFM TV, selon lui cela revient à faire payer aux employés le fait de s'être mobilisés.

Équité fiscale

S'il admet que Carrefour est parmi les entreprises qui ont su tirer leur épingle du jeu durant l'épidémie, le dirigeant a également rappelé que l'enseigne de grande distribution payait 1,7 milliard d'euros d'impôts en France : « on paye déjà plus d'impôt que dans tous les pays où nous sommes et puis parce que cette notion d'équité fiscale qui est le coeur même de la règle fiscale n'est pas du tout assurée dans notre métier », ajoute-t-il.

En évoquant l'équité fiscale, Alexandre Bompard s'en prend à Amazon. Il appelle les parlementaires à s'intéresser de plus près au géant américain de la distribution : « Est-ce qu'à activité égale et à résultat égal, Carrefour paye autant autant qu'Amazon? Non, Carrefour paye beaucoup plus ». C'est pourquoi il demande d'analyser « tout ce que nous payons et vous verrez que c'est extraordinairement impressionnant ».



Tags : carrefour

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook