Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le patron du Medef veut rouvrir l'économie





Le 13 Avril 2021, par Olivier Sancerre

Geoffroy Roux de Bézieux, le patron du Medef, veut rouvrir des pans entiers de l'économie mi-mai, quitte à mettre en place des protocoles sanitaires stricts. Il est impossible de vivre éternellement au crochet de l'État, soutient-il.


Mesures sanitaires pour la réouverture

C'est à partir de mi-mai, après le troisième confinement, que l'économie française devrait rouvrir… un peu, a annoncé Emmanuel Macron. Pour Geoffroy Roux de Bézieux, interrogé par France Inter, il est impératif de reprendre une activité économique « coûte que coûte ». Il assure qu'il vaut mieux « rouvrir avec des contraintes sanitaires que ne pas rouvrir du tout ». Il a donné l'exemple des restaurants qui pourraient rouvrir d'abord en terrasse, puis leurs salles mais avec des jauges. 

Quant aux salles de sport, elles pourraient proposer à leurs membres des masques de protection spécialement conçus pour l'activité physique, poursuit-il. Pour faciliter le traçage des contacts, Geoffroy Roux de Bézieux met en avant les codes QR que les clients devront scanner à l'entrée des établissements. En revanche, le patronat n'est pas pour le « pass sanitaire » généralisé pour toutes les activités.

Un passeport vaccinal, dans certains cas

« Pas de pass sanitaire pour aller prendre un café en bas de chez soi, c'est cet équilibre qu'il faut trouver », a expliqué le dirigeant. En revanche, pour certaines activités comme les voyages en avion ou encore les événements professionnels, le passeport sanitaire pourrait être obligatoire (il va certainement s'imposer au sein du transport aérien). Geoffroy Roux de Bézieux rappelle que l'organisation travaille avec Bercy pour rouvrir des pans entiers de l'économie.

Pour le patron du Medef, les entreprises doivent permettre aux salariés d'aller se faire vacciner sur leur temps de travail, et s'ils le souhaitent. Il faut que la vaccination demeure volontaire, selon lui, pas question d'imposer quoi que ce soit. « Ça ne peut marcher que si c'est volontaire. Toute forme d'obligation sera contreproductive sur le sujet du vaccin », assure-t-il.



Tags : medef

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook