Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le « pire patron du monde » est le directeur général des ferries P&O





Le 21 Novembre 2022, par La rédaction

L'élection du « pire patron du monde », qui se déroule tous les quatre ans, a élu cette année Peter Hebblethwaite, le directeur général de P&O, la fameuse compagnie de ferries britannique.


Un podium dont personne ne veut être le numéro 1

Bon nombre de chefs d'entreprises en font des cauchemars : le podium des « pires patrons du monde » a été établi durant le congrès de la Confédération syndicale internationale (CSI), un événement qui se déroule tous les quatre ans (à Melbourne en 2022). Le « top 3 » sacre Alan Joyce (PDG de la compagnie aérienne Qantas) à la troisième place, Jeff Bezos (président du conseil d'administration d'Amazon) en second et Peter Hebblethwaite, directeur général de P&O Ferries.

Les internautes pouvaient également voter contre Ahmed bin Saïd Al-Maktoum (Emirates), Howard Schultz (Starbucks) et Gina Rinehart (le groupe minier Hancock Prospecting). Peter Hebblethwaite a fait les gros titres au Royaume-Uni après le licenciement, du jour au lendemain, de 800 marins remplacés par des travailleurs payés en dessous du salaire minimum britannique.

Une « disgrâce internationale » pour le pire patron du monde

Le grand patron avait alors expliqué que les coûts pesaient trop lourds dans la balance des comptes de P&O, qui perdait 100 millions de livres (environ 115 millions d'euros) par an. Il avait aussi avoué avoir enfreint la législation en connaissance de cause, en n'organisant pas de négociations syndicales… Cette « disgrâce », selon CSI, « atteint des sommets à l'échelle internationale après avoir été élu le pire patron au monde ».

Peter Hebblethwaite succède à Michael O'Leary (Ryanair), élu pire patron du monde en 2018, et Jeff Bezos, encore lui, en 2014. CSI a surtout profité de son congrès pour changer de tête : l'Italien Luca Visentini succède à l'Australienne Sharan Burrow, qui était en place depuis 2010. Il a promis de se battre sans répit pour la justice sociale et la paix pour les travailleurs du monde entier.



Tags : P&O

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook