Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le plan d'économies de 50 milliards tombe à l'eau





Le 11 Juillet 2016, par

En 2014, le gouvernement avait lancé un programme d'économies de 50 milliards d'euros, afin de rentrer dans les clous de Bruxelles. Qu'en reste-t-il trois ans plus tard ? Comme un sentiment de promesse non réalisée.


Michel Sapin, le ministre des Finances, l'a admis ce lundi 11 juillet durant une conférence de presse. « Cinquante milliards annoncés début 2014, ça ne peut pas être les mêmes 50 milliards trois ans après, parce que la vie continue », a-t-il déclaré. De fait, on peut dire adieu à la promesse qui ne sera pas tenue d'ici à l'année prochaine.

Pour 2017, le plan fixait un niveau d'économies de 18 milliards d'euros. Parmi les raisons avancées par le ministre pour justifier l'abandon de ce projet, Michel Sapin cite une inflation qui a tourné autour de zéro durant ces trois dernières années, et surtout les attentats : les autorités ont dû faire face à des « dépenses supplémentaires dans le domaine de la sécurité, et c'était légitime ».

Toutefois, il se peut que le gouvernement puisse bel et bien tenir une autre de ses promesses concernant cette fois le niveau du déficit public : pour 2017, il devrait bien être de 2,7%, si « l'on fait par ailleurs les économies nécessaires ». On peut en douter : depuis le début de l'année, l'exécutif a ouvert les cordons de la bourse en multipliant les dépenses ciblées. Le ministre a terminé sa conférence en assurant : « Nous gérons aussi sérieusement les finances publiques que nous les avons gérées depuis deux ans ».


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : déficit

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook