Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le prélèvement à la source permet à l'État de récupérer 2 milliards d'euros supplémentaires





Le 25 Septembre 2019, par La rédaction

Le prélèvement de l'impôt à la source, ça rapporte pour les finances publiques. Gérald Darmanin, le ministre de l'Action et des Comptes publics, s'en est félicité ce mercredi.


Un milliard de plus que prévu

« On a récupéré un milliard de plus que ce qu'on avait prévu, c'est-à-dire deux milliards d'euros supplémentaires », a expliqué Gérald Darmanin au micro de France Inter ce mercredi. Le prélèvement de l'impôt à la source, c'est-à-dire directement depuis la feuille de salaire, est donc un succès incontestable pour les caisses publiques.

Ces deux milliards d'euros en plus représentent 0,1 point du PIB, c'est « beaucoup d'argent », a souligné le ministre des Comptes publics. Cette rentrée d'argent est d'autant plus exceptionnelle qu'elle s'est réalisée « sans augmenter l'impôt des Français, on a fait une réforme qui fait rentrer plus d'argent dans les caisses de l'État ».

Une réforme payante

Selon le ministre, la réforme a permis de faire payer des individus « phobiques administratifs » ou qui « auraient dû payer mais qui fraudaient ». C'est donc du bénéfice pour l'État, pour qui l'impôt sur le revenu rapporte chaque année près de 75 milliards d'euros. Cet impôt est payé par 16,8 millions de foyers fiscaux.

Gérald Darmanin a également annoncé que le projet de loi de finances pour 2020 était « un budget de baisse d'impôts sans précédent » : « Le Français, qui paye des impôts cette année, va connaître l'année prochaine la suppression de sa taxe d'habitation par un deuxième tiers, c'est beaucoup d'argent, à peu près 3,7 milliards, il va connaître la plus grande baisse d'impôt sur le revenu jamais faite, la défiscalisation des heures supplémentaires, l'allègement de charges sur le Smic ». La loi de finances 2020 sera présentée vendredi 27 septembre en Conseil des ministres.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

OPA du fonds Searchlight sur Latécoère : un nouveau scandale Alstom ?

Frédérique Picard :"j’ai décidé de répertorier les leviers spécifiques qui permettent aux femmes d’oser"

Jean-Louis Scaringella, les taux d’intérêt négatifs ou : « l’euthanasie des rentiers »

La Saga des Audacieux

Pouquoi les ambitions protectionnistes chinoises et américaines frappent la France et l'Europe

Frédéric Verdavaine (Nexity) : « Nous sommes au croisement de nombreux enjeux de société structurants pour l’avenir »

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum












Rss
Twitter
Facebook