Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le prix du gaz chute sous la barre de 0 euro sur le marché spot





Le 26 Octobre 2022, par Paolo Garoscio

L’augmentation du prix du gaz depuis la reprise de l’activité économique post-Covid-19 et, surtout, depuis le début de la guerre en Ukraine est au centre des inquiétudes des entreprises, des ménages et des pouvoirs publics. Le prix a toutefois fortement chuté depuis son pic d’août 2022, et a même été négatif durant quelques dizaines de minutes le 24 octobre 2022.


-15 euros le mégawattheure de gaz ?

Sur le marché d’Amsterdam, marché de référence pour l’Union européenne, le prix du gaz a connu une situation quasiment inédite, et surtout paradoxale alors que le prix est très élevé. Lundi 24 octobre 2022, durant une heure environ, le TTF néerlandais a chuté sous la barre de 0 euro. Il a atteint, à son niveau le plus bas, -15 euros.

L’écroulement du prix s’est produit sur le marché spot réservé aux achats immédiats. Pour les contrats de moyen et long terme, aucune variation de ce type n’est à signaler. Et concernant le marché spot, la situation paraît en réalité normale : l’offre a été largement excédentaire par rapport à la demande, et la loi du marché a eu l’effet escompté.

Le prix du gaz trois fois moins élevé qu’en août 2022

Avec les réserves stratégiques quasiment pleines dans toute l’Union européenne, et une consommation très inférieure aux normales de saison du fait des températures très douces de la fin du mois d’octobre 2022, l’écroulement du prix sur le marché spot est inattendu mais pas étonnant. Toutefois, il confirme que les tensions sur le marché sont bien moins élevées que durant l’été 2022.

En août 2022, en effet, le pic historique du prix du gaz a été atteint : plus de 330 euros le mégawattheure, du jamais vu. Surtout, un prix près de 15 fois supérieur à la moyenne d’avant 2019. Au 26 octobre 2022, toutefois, le prix affiche un niveau bien moins élevé : environ 100 euros le mégawattheure. Cinq fois plus qu’avant la Covid-19, mais trois fois moins qu’en août 2022.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook