Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le prix du gaz va fortement augmenter en juillet





Le 4 Juin 2024, par La rédaction

La Commission de régulation de l’énergie a validé une augmentation significative des tarifs du gaz naturel en France, prévue pour le mois de juillet. Cette hausse, qui variera entre 5,5% et 10,4% selon les usages, s'inscrit dans un contexte de baisse de la consommation de gaz et vise à financer l'entretien des réseaux.


Nouvelle augmentation des tarifs de gaz

À partir de juillet, les abonnés au gaz naturel en France devront faire face à une augmentation de leurs factures. La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a approuvé une hausse des coûts d'acheminement du gaz, une décision justifiée par la nécessité de financer l'entretien et la sécurité des réseaux de distribution. Cette mesure, qui concerne environ 10,5 millions de foyers, reflète un ajustement des tarifs en fonction des usages spécifiques de chaque ménage.

Pour les ménages utilisant le gaz pour le chauffage, la hausse moyenne sera de 5,5%. Selon une estimation basée sur une consommation annuelle moyenne de 13.480 kWh, la facture pourrait augmenter de 1.489 à 1.571 euros par an, soit une augmentation d'environ 89 euros. D'autre part, les foyers qui utilisent le gaz principalement pour la cuisine et l'eau chaude verront leurs factures augmenter de 10,4%, passant de 245 à 270 euros par an pour une consommation annuelle moyenne de 1.260 kWh.

Cette augmentation des tarifs survient dans un contexte de diminution significative de la consommation de gaz en France. Le bilan annuel de GRTgaz, publié en février dernier, révèle une baisse de près de 20% de la consommation de gaz en deux ans. Ce phénomène est attribué à plusieurs facteurs, notamment un climat plus doux, des efforts de sobriété énergétique et une réduction de l'utilisation du gaz pour la production d'électricité.

Lourdes répercussions pour les abonnés restants

En parallèle, le nombre d'abonnés au gaz naturel a également chuté, avec environ 197.000 clients en moins au cours des deux dernières années. Ce déclin est en partie dû à la transition vers des énergies plus durables, comme l'électricité, encouragée par une fiscalité plus lourde sur le gaz. En janvier, l'État a doublé la taxe de consommation sur le gaz, en invoquant les objectifs climatiques de la France. Cette mesure vise à inciter les ménages à adopter des alternatives plus écologiques, telles que les pompes à chaleur électriques, malgré le coût initial élevé de ces installations.

Les hausses tarifaires et la transition énergétique posent des défis significatifs aux ménages français, comme l'explique Ouest France. Le transfert de charges des coûts est exacerbé par la réduction du nombre de consommateurs de gaz, rendant les frais fixes de maintenance et de sécurité plus lourds à porter pour ceux qui continuent d'utiliser cette source d'énergie.

Face à cette situation, il faut souligner l'importance de considérer le changement d'énergie, notamment lors du remplacement d'une chaudière à gaz. Il rappelle que bien que les aides financières existent pour faciliter cette transition, leur complexité administrative peut être un frein pour de nombreux ménages.



Tags : cre, gaz, énergie

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook