Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le prix du mètre carré passe sous les 10.000 euros à Paris





Le 13 Octobre 2022, par François Lapierre

Le marché de l'immobilier à Paris recule, et de manière symbolique, le prix du mètre carré est repassé sous la barre des 10.000 euros au mois de septembre. En parallèle, les délais de vente s'allongent.


Moins d'acheteurs, des délais plus longs

Coup sur coup, deux réseaux d'agences immobilières ont annoncé que le prix du mètre carré à Paris était passé sous le seuil symbolique des 10.000 euros au mois de septembre. Pour Century 21, le mètre carré dans les logements anciens s'affiche à 9.758 euros. Pour Orpi, il s'établit à 9.615 euros, selon les chiffres partagés par Les Échos. La demande s'essouffle, les Parisiens recherchent des logements plus grands dans la petite et la grande couronne.

Une demande plus faible, c'est synonyme d'un allongement des délais de vente, comme a pu le constater RTL auprès de plusieurs agences. Auparavant, il n'était pas rare de vendre un bien immobilier dans la semaine. Désormais, l'attente pour trouver un acheteur peut demander 90 jours et plus encore. Conséquence directe : les vendeurs sont obligés de baisser leurs prix pour attirer le chaland.

Baisse des ventes selon les notaires du Grand Paris

Les notaires du Grand Paris ont observé une baisse de 7% des ventes de logements en Ile-de-France entre mai et juillet. 54.000 logements anciens ont changé de main durant cette période. Ce sont les maisons qui accusent la baisse la plus forte (-14%) : il existe un réel manque d'offres sur le marché, tandis que les effets liés aux confinements s'éteignent.

À Paris, les ventes ont toutefois continué de progresser de 5% sur un an. Le niveau d'activité demeure très soutenu selon les notaires, il est de 18% plus élevé que la période mai-juillet de ces dix dernières années, soulignent les notaires. En juillet, le prix du mètre carré des appartements anciens dépassait encore les 10.000 euros (10.590 euros), mais il était en baisse de 1,4%.



Tags : immobilier

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook