Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le prix du tabac va augmenter en Andorre





Le 18 Février 2019, par

Les fumeurs adeptes des bonnes affaires, ou désireux de faire des économies, connaissent bien la destination : entre la France et l’Espagne, un tour par Andorre permet de faire le plein de cigarettes à des prix défiant toute concurrence.


En Andorre, le tabac est deux fois moins cher qu’en France, il y a même des tarifs dégressifs pour les achats en grande quantité. Les consommateurs français sont limités à 300 cigarettes par voyage, mais dans les faits, ils sont nombreux à transporter davantage de tabac. Ce trafic ne fait pas les affaires des autorités : le parlement andorran a ainsi décidé de fixer un prix minimum pour le tabac, basé sur les tarifs pratiqués chez ses grands voisins. Dans le détail, le prix d’un paquet de cigarettes ne pourra pas être vendu moins de 35% de son équivalent français ou espagnol.

Cela revient à vendre un paquet de 20 cigarettes à au moins 5,20 en Andorre, si le même paquet est vendu 8 euros en France. Ce faisant, le gouvernement d’Andorre respecte sa volonté de réduire la différence de prix sur le tabac par rapport à ceux pratiqués dans le reste de l’Union européenne. Dans la foulée, cette mesure va également limiter la contrebande, tout en conservant la compétitivité du territoire, décrit le ministère des Finances du pays.

Andorre s’est lancé dans un vaste programme de lutte contre le trafic de tabac. Un dispositif auquel s’est joint la France : des équipes mixtes de douaniers ont ainsi été mises en place pour les contrôles aux frontières. Le tabac représente une des sources de recettes les plus importantes pour Andorre : la vente de cigarettes et autres produits du tabac rapporte en effet 110 millions d’euros par an.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : tabac

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook