Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le recrutement toujours plus difficile pour les petites entreprises





Le 21 Juillet 2022, par La rédaction

La vaste majorité des TPE et PME ont du mal à recruter le bon profil : l'absence de candidat pour le poste est la raison la plus citée, selon un sondage de la Confédération des petites et moyennes entreprises.


Conjoncture complexe

La nouvelle étude de la CPME (Confédération des petites et moyennes entreprises) brosse le tableau d'un recrutement compliqué pour les TPE et les PME. 94% de celles qui cherchent à recruter (elles sont la moitié dans ce cas) ont des difficultés à trouver le bon profil pour le poste. Dans 74% des cas, le problème est tout simplement l'absence de candidat, suivi, mais de loin, par le manque de compétences à 47%.

Le marché de l'emploi français souffre de plusieurs maux. Il y a la conjoncture particulière liée à la sortie de la crise sanitaire qui a poussé de nombreux travailleurs à changer de secteur d'activité. Il y a aussi des problèmes structurels comme une formation insuffisante pour les métiers qui requièrent des qualifications spécifiques, en informatique par exemple.

Turn-over important

La CPME relève un défi supplémentaire : un dirigeant sur quatre est confronté à un turn-over important de ses effectifs. Un turn-over alimenté par l'envie des salariés de se consacrer à autre chose qu'à leur métier (dans 53% des cas) ou encore de changer de secteur professionnel (pour 51% d'entre eux). Un tiers évoque le souhait d'aller travailler chez un concurrent plus généreux.

Pour remédier à ces problèmes de recrutement, les employeurs n'hésitent pas à augmenter les salaires : 65% d'entre eux l'ont fait cette année, 40% pour l'ensemble de leurs salariés. Près de sept chefs d'entreprise sur dix ont récemment versé des primes individuelles ou collectives, même si 78% de ceux qui n'ont pas pu augmenter les rémunérations invoquent le manque de capacité financière de l'entreprise.



Tags : recrutement

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook