Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le revenu de base testé en Finlande





Le 3 Janvier 2017, par

La Finlande se lance dans une expérimentation qui sera suivie par bien d’autres pays. 2 000 chômeurs tirés au sort recevront en effet 560 euros par mois pendant deux ans, sans contrepartie.


L’objectif du gouvernement finlandais est de tester grandeur nature le principe du revenu de base. Une mesure qui revient dans les débats politiques, notamment en France où plusieurs candidats de la primaire de gauche ont relancé l’idée. Avant de procéder à une généralisation éventuelle auprès de l’ensemble de la population, la Finlande veut éprouver ce dispositif.

L’attribution de ce salaire de base s’entend sans aucune contrepartie ; la somme sera versée même si le chômeur trouve du travail. Le gouvernement finlandais de centre-droit veut mesurer l’impact de ce revenu sur les demandeurs d’emploi : vont-ils accepter des postes qu’ils n’auraient pas choisi sans ce salaire de base ? Le comportement des bénéficiaires sera-t-il impacté ?

Voilà qui aurait le mérite de poser les termes du débat et de conforter, ou d’infirmer, les prospectives des tenants et des opposants du principe. Dans des sociétés où le travail est en train de changer de nature sous la poussée des technologies et des nouveaux modèles économiques, cette expérimentation sera scruté de près.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Clarifier sa stratégie pour réussir sa transformation digitale

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"
















Rss
Twitter
Facebook