Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le revenu moyen des agriculteurs a légèrement progressé en 2016





Le 26 Février 2018, par Olivier Sancerre

Malgré les grandes difficultés du secteur, les agriculteurs ont engrangé une hausse de leur revenu moyen de 1% en 2016. Le niveau des rémunérations part toutefois de très bas, 2015 ayant été une très mauvaise année.


La MSA, la sécurité sociale agricole, a établi que la hausse du revenu moyen en 2016 s'était établie à 1%. Si l'on met de côté le secteur céréalier qui a cumulé les difficultés cette année, entre des cours mondiaux en chute et une très mauvaise moisson (les céréaliers ont connu une chute dramatique de près de 21%), tous les secteurs agricoles ont bénéficié de cette augmentation des rémunérations. La MSA relève ainsi une progression du revenu moyen de 41,9% pour l'élevage hors sol industriel. 

En 2015, la filière hors sol avait accusé une baisse de ses revenus moyens de 11,7%, et de 30,7% pour la filière laitière. Dans la viticulture et dans l'élevage pour la viande, les revenus sont également en progression de respectivement 1,7% et 24,8%. La hausse est moins prononcée pour l'élevage laitier, puisqu'elle n'a été que de 1,2%. Le secteur des céréales, déjà très touché en 2016, avait aussi connu une chute spectaculaire des revenus moyens de 21,5% en 2015. La MSA nuance néanmoins la réalité de la situation : les filières des grandes cultures, de la polyculture-élevage et de la viticulture, on compte le plus de chefs d'exploitation avec des revenus professionnels parmi les plus élevés, même si ces secteurs concentrent le plus grand nombre de déficits et le plus grand nombre de chefs en déficit.

Difficile toutefois de nier que le secteur agricole dans son ensemble ne continue pas de souffrir de difficultés particulièrement importantes. Malgré la hausse enregistrée en 2016, les revenus tournent autour de 360 € par mois… La sécurité sociale agricole cherche à reconduire le dispositif d'aide au répit qui a permis à 3 500 exploitants en situation d'épuisement professionnel, de souffler l'an dernier, sans perdre de revenus.



Tags : agriculture

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Minorités d'Orient, les grandes trahies de l'Histoire

OPA du fonds Searchlight sur Latécoère : un nouveau scandale Alstom ?

Frédérique Picard :"j’ai décidé de répertorier les leviers spécifiques qui permettent aux femmes d’oser"

Jean-Louis Scaringella, les taux d’intérêt négatifs ou : « l’euthanasie des rentiers »

La Saga des Audacieux

Pouquoi les ambitions protectionnistes chinoises et américaines frappent la France et l'Europe

Frédéric Verdavaine (Nexity) : « Nous sommes au croisement de nombreux enjeux de société structurants pour l’avenir »

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »












Rss
Twitter
Facebook