Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le secret bancaire suisse vit ses derniers moments





Le 28 Mai 2015, par

Le secret bancaire suisse a vécu, du moins entre la Confédération et l’Union européenne. Les deux parties ont signé un accord validant la mise en place d’un dispositif d’échange automatique d’informations.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
De fait, la Suisse communiquera automatiquement, à partir de 2018, les coordonnées et informations bancaires qu’elle détient aux États membre de l’UE (l’inverse sera aussi vrai, mais les cas de fraude fiscale dans ce sens seront sans doute plus rares). Ces informations concernent aussi le solde du compte détenu en Suisse, ainsi que les actifs financiers.

Autant dire que ceux qui possèdent un compte bancaire discret en Suisse vont commencer à sérieusement se poser des questions sur leur avenir fiscal. « Cet accord marque la fin du secret bancaire suisse pour les résidents de l'Union et permettra d'empêcher les fraudeurs du fisc de dissimuler des revenus non déclarés sur des comptes en Suisse », explique-t-on à la Commission.

Cette transparence nouvelle va permette aux États membre d’identifier les fraudeurs et de les combattre, mais également de diminuer la dissimulation de revenus et d’actifs à l’étranger, poursuit l’exécutif bruxellois. Éluder l’impôt sera un sport bien moins évident.

La Suisse doit encore ratifier l’accord, mais ce n’est plus semble-t-il qu’une formalité. La transparence fiscale nouvelle pourrait ne pas s’arrêter là : l’UE veut maintenant faire plier le pays sur les dispositifs d’informations concernant les pratiques de « tax ruling ».


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Opinion



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"










Rss
Twitter
Facebook