Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le secteur de l’agro-alimentaire durement touchée par les « gilets jaunes »





Le 4 Décembre 2018, par François Lapierre

Le mouvement des « gilets jaunes » pourrait avoir un impact considérable sur l’industrie agro-alimentaire, s’alarme des professionnels du secteur.


Les « gilets jaunes » qui manifestent partout en France pour exiger une baisse des impôts et des taxes sur les carburants ont plusieurs moyens d’action, parmi lesquels le blocage des sites de production et de distribution. La situation est telle que l’Association nationale des industries alimentaires (Ania) estiment les pertes à 13,5 milliards d’euros en cette période des fêtes de fin d’année. Elle représente traditionnellement 20% des revenus des entreprises du secteur-agro-alimentaire.

Ce sont en particulier les PME qui sont touchées, à tel point que l’Ania craint pour la pérennité des entreprises. 98% des 18 365 sociétés du secteur sont des PME ; l’ensemble des entreprises emploie plus de 386 000 salariés, elles réalisent un chiffre d’affaires annuel de plus de 170 milliards d’euros. Le secteur est « en péril, certaines entreprises ne sont plus en capacité de produire et de livrer. Les conséquences sur le chiffre d'affaires et l'emploi sont irréversibles », déplore l’Ania.

L’association liste plusieurs difficultés liées aux blocages et aux perturbations des « gilets jaunes » : désorganisation de la production qui débouche sur du chômage technique, désorganisation « totale » dans la grande distribution avec des ruptures dans les approvisionnements et des annulations de commandes, et même du gaspillage alimentaire en raison de la saturation des entrepôts. Les entreprises demandent aux pouvoirs publics l’arrêt des blocages.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook