Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le secteur de l'e-commerce marque-t-il le pas ?





Le 31 Octobre 2022, par Olivier Sancerre

Les consommateurs français préparent les fêtes de fin d'année et plus que jamais, ils surveillent les promotions. La prochaine grande étape est le Black Friday, le 25 novembre. Feront-ils leur achats en ligne ? Le secteur de l'e-commerce semble marquer le pas.


Des ventes en fort recul

Les dernières données de la Procos, la Fédération pour l’urbanisme et le développement du commerce spécialisé, ne sont guère réjouissantes pour le secteur du commerce en ligne. Ainsi, entre janvier et septembre, les ventes ont dévissé de 15,8% par rapport à la même période de l'an dernier. Les produits culturels, jouets et cadeaux ont chuté de 32,3%, la beauté et la santé ont reculé de quasiment 22%, l'habillement de plus de 20% et l'équipement de la maison de 3,6%…

Ces chiffres révélés par Le Monde semble indiquer une véritable lassitude des consommateurs français pour le commerce en ligne. Il convient toutefois de nuancer le constat. L'an dernier, la France était encore plongée dans un confinement et les restrictions pour les magasins. C'est contraint et forcé que les consommateurs ont dû en passer par l'achat en ligne. 

Des baisses en trompe-l'œil

Si l'on regarde les chiffres par rapport à 2019, la dernière année pré-pandémique, les ventes réalisées en ligne au premier semestre 2022 sont en fait en forte progression de 57% ! Les ventes dans les magasins physiques continuent eux de reculer, de 2,5%. Une enseigne comme Fnac-Darty a réalisé un cinquième de ses ventes en ligne (21%, soit trois points de plus qu'en 2019).

Le premier temps fort de la fin de l'année pour le secteur du e-commerce est le Black Friday prévu pour le 25 novembre. À cette occasion, les sites de vente en ligne vont multiplier les promotions : quel sera le comportement des consommateurs ? Ces derniers sont pris dans l'étau entre inflation et un pouvoir d'achat en berne. Ce sera une véritable épreuve du feu pour les enseignes.



Tags : e-commerce

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook