Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le secteur de la culture pèse aussi lourd que l'agriculture





Le 3 Janvier 2014, par

La culture, ce n'est pas seulement ce qui reste quand on a tout oublié. C'est aussi un secteur économique d'importance en France, qui pèse très lourd.


Une étude conjointe de l'IGAS et de son homologue des affaires culturelles fait les comptes. En 2011, les activités culturelles ont généré une valeur ajoutée de 57,8 milliards d'euros, soit autant que l'agriculture… et sept fois plus que l'industrie automobile (à 8,6 milliards). 
 
Les activités les plus importantes sont le spectacle vivant, qui représente à lui seul 8,8 milliards d'euros, suivis par le patrimoine (8,1 milliards) et les arts visuels (5,7 milliards). Cependant, le poids de la culture dans la valeur ajoutée du pays a reculé de 0,3 point depuis 2005, une année durant laquelle l'ensemble des activités culturelles avait atteint le chiffre record de 3,5%.
 
Cette baisse s'explique entre autres par l'utilisation de plus en plus importante des outils numériques, qui à l'instar des boutiques en ligne d'Apple ou de Google, captent une partie de plus en plus importante des revenus liés à la culture.
 
Plus globalement, le secteur de la culture emploie 2,5% de la population active du pays, soit 670 000 personnes, avec une part importante pour le spectacle vivant (150 000 personnes). L'État a investi 13,9 milliards d'euros pour soutenir la culture, dont 5,5 milliards pour l'audiovisuel qui bénéficie d'une redevance spécifique (3,2 milliards d'euros en 2012).


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook