Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le secteur manufacturier français dans une mauvaise passe





Le 3 Janvier 2019, par La Rédaction

Alors que le ralentissement était visible depuis septembre, l’activité dans le secteur manufacturier est entré en territoire négatif au mois de décembre, selon l’Indice PMI du cabinet IHS Markit.


L’indicateur d’IHS Markit est un indicateur qui combine l’évolution des prix, de l’emploi, des stocks ainsi que des ventes du secteur visé, ici le secteur manufacturier. Le mois de décembre a été très difficile en raison de la morosité et des blocages entraînés par le mouvement des « gilets jaunes ». L’indice s’établit à 49,7, en dessous du seuil des 50 qui distingue la croissance de la contraction de l’activité. Cela signifie que l’activité du secteur manufacturier s’est contractée au dernier mois de l’année dernière, une première depuis septembre 2016. En novembre, l’indice s’affichait à 50,8.

Le secteur automobile a été particulièrement touché en décembre, relève le cabinet. Plus globalement, c’est la production qui a marqué le recul le plus important depuis avril 2015 ; par ailleurs, les nouvelles commandes ont également fortement baissé, et ce pour le troisième mois d’affilée. Demande en recul et recul de la production : c’est un cercle vicieux qui entraîne des réductions d’effectifs au sein des entreprises. C’est le cas en décembre, comme ça l’était déjà au mois de novembre.

Les entreprises font de plus face à une hausse des coûts des matières premières ainsi que des carburants (même si le cours du pétrole est orienté à la baisse depuis le mois d’octobre). En conséquent et puisque les entreprises ne peuvent absorber ces coûts, les prix de vente ont augmenté au mois de décembre… ce qui provoque mécaniquement un reflux de la demande. Les industriels craignent d’ailleurs que la consommation reste faible sur une perspective à douze mois.



Tags : industrie

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"








Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens











Rss
Twitter
Facebook